Le premier port spatial britannique sera en Écosse
Technologie

Le premier port spatial britannique sera en Écosse

L'agence spatiale travaillera aux côtés de l'américain Lockheed Martin

Le gouvernement britannique a révélé que le premier port spatial serait construit en Écosse d’ici 2020.

Dans un communiqué partagé le dimanche 15 juillet, l’agence spatiale britannique a indiqué que le premier port spatial du Royaume-Uni serait construit en Écosse. Il se situera plus exactement sur la péninsule d’A’Mhoine, dans la région de Sutherland au nord de l’Écosse. The Guardian indique que ce choix géographique est apparu comme le meilleur lieu pour atteindre des orbites de satellites avec des fusées lancées verticalement. Le site a également été choisi en raison du fait qu’il est très peu peuplé, ce qui signifie qu’une fusée ou du matériel spatial peut tomber à terre sans risque. Les fusées en partance du port spatial pourront aussi se diriger vers le cercle polaire arctique, un point important lorsqu’il s’agit de petits satellites que l’ont fait régulièrement tourner autour de la Terre par ce point.

De plus, la nation possède déjà quelques fabricants de composants et de satellites tels que Printech Circuit Laboratories et Surrey Satellite Technology. Tous ces points et l’ambition de l’Écosse ont donc pesé dans la balance, ce qui devrait continuer à développer le rayonnement du territoire à l’international. Selon l’agence spatiale britannique, le marché des vols spatiaux pourrait permettre à l’économie du pays de récolter environ 3,8 milliards de livres sterling, soit l’équivalent de 5 milliards de dollars. Un autre port spatial pourrait également être ouvert ailleurs dans le pays. Comme l’indique l’agence spatiale, celui-ci pourrait « donner le coup d’envoi d’une nouvelle ère passionnante pour l’industrie spatiale britannique ».

Si le Brexit risque d’être un élément à prendre en compte, parce qu’il pourrait faire augmenter le coût et l’importation de certains matériaux, il ne semble pas arrêter Lockheed Martin pour autant. Ce dernier sera effectivement un des partenaires majeurs qui devrait permettre au site d’être opérationnel dès l’année 2020.

Send this to a friend