C’est une première pour l’entreprise américaine spécialisée dans la location et la réservation de logements entre particuliers ! Airbnb et Century 21 ont annoncé une collaboration visant à simplifier la sous-location de logements. Dans un premier temps, le partenariat sera testé à Paris, ville la plus populaire sur la plateforme, puis il pourrait être développé sur l’ensemble de la France.

Concrètement comment ça marche ? Les propriétaires ou locataires dont le bail a été signé avec une agence Century 21 pourront effectuer une demande de bail Airbnb-compatible, autorisant la sous-location jusqu’à 120 jours par an.
L’ensemble des parties seront impliquées dans la gestion de l’annonce et les revenus seront distribués à tous.

Dans la même catégorie

23% ira au propriétaire qui aura donné son accord, 7% à l’agence qui aura effectué les démarches administratives et 70% au locataire qui s’occupera du bon déroulé de la location.

Airbnb et Century 21 s'allient pour simplifier la sous-location en France

Un système bénéfique pour tous et permettant à Airbnb d’exercer dans un cadre légal et réglementé après de nombreuses polémiques avec la ville de Paris l’hiver dernier. En effet, Paris exige que les personnes souhaitant louer leur appartement se présentent auprès des autorités afin d’être en conformité avec la loi et éviter les sous-locations abusives dans la durée ou tout simplement les sous-locations illégales, n’ayant pas l’accord du propriétaire. Dans le communiqué, Airbnb explique : « à Paris, plus de 60% des ménages sont en location, et le logement est le premier poste de dépense. Avec ce nouveau régime de sous-location, ils pourront augmenter leur pouvoir d’achat et construire leur vie à Paris. » Une solution qui dans l’idée semble intéressante, notamment pour Century 21 et Airbnb, mais certains locataires pourraient être frustrés de voir leur revenus diminués.

Plus tôt dans l’année, Airbnb a annoncé le lancement d’un nouveau format « Travel Story », une manière pour l’entreprise de se placer sur le marché des stories, mais surtout l’occasion pour l’entreprise de conserver ses utilisateurs directement sur le site ou l’application, en leur proposant du contenus exclusifs !