Insights Technologie

Pour un test, Boston Dynamics perturbe son robot SpotMini

Peu importe ce qui se passe, le robot est concentré sur son objectif

La semaine dernière, Boston Dynamics avait publié une vidéo dans laquelle on voyait le robot SpotMini ouvrir une porte. Le quadrupède pourrait ainsi être utilisé dans diverses entreprises pour alléger les métiers avec des tâches chronophage.

Dans une nouvelle vidéo publiée le 20 février, on retrouve le SpotMini en plein test, en compagnie d’une personne qui n’est pas vraiment tendre avec le robot.

On peut ainsi voir qu’au cours de ce test, assez désagréable à regarder je l’admets, le robot ne présente aucun signe de violence. Il reste patient et concentré sur son objectif : ouvrir la porte peu importe les interférences.

Ce qu’on ne voit pas sur la vidéo c’est qu’une personne conduit le robot jusqu’à la porte et pointe sa main vers la poignée, à partir de ce moment-là, un « GO » est envoyé au robot et il est en « autonomie » complète. Le signal lui est ré-envoyé à 42 secondes. Dans ce moment d’autonomie, il trouve la poignée grâce à une caméra placée dans sa main. Les caméras placées sur son corps déterminent si la porte est ouverte ou fermée.

Boston Dynamics précise que ce test n’irrite pas le robot et ne l’endommage pas. Un point rassurant et un test réussi, qui démontre que les robots tueurs ne sont pas pour tout de suite, en tout cas pas avec ce modèle là !

Dans un futur proche, ces robots pourraient aider des personnes à mobilité réduite à passer des portes. En cas de mauvais comportements de la part de personnes envers le robot, le SpotMini continuerais sa missions sans broncher.

Send this to a friend