Un pas après l’autre, le géant de la téléphonie et de l’électronique grand public Xiaomi se rapproche de ses rivaux californiens et compte bien, à terme, leur emboiter le pas. Malgré des prévisions moroses sur l’avenir du marché des bracelets connectés, Xiaomi balaye les doutes d’un revers de la main et propose une nouvelle version de son bracelet connecté : le Xiaomi Mi Band 2.

Xiaomi Mi Band 2
Crédit : Laurent Potelet / Siècle Digital

Après le succès du Xiaomi Mi Band et Xiaomi Mi Band Pulse (1S), la marque a décidé de remettre ça et propose, avec le Mi Band 2, une troisième version de son bracelet connecté. Se voulant plus complet que les deux précédents, le Xiaomi Mi Band 2 embarque dorénavant un écran OLED ainsi quelques fonctionnalités supplémentaires. Toujours très simple dans son design – en atteste le minimalisme du packaging – le Mi Band 2 est composé en deux parties et son design, sobre et fin,  est plutôt réussi pour un bracelet connecté qui n’ambitionne pas de concurrencer l’offre proposée par les montres connectées.

Premièrement, parlons du bracelet. Servant avant tout à accueillir le boîtier du Mi Band 2, le bracelet est fabriqué en caoutchouc souple et arbore une couleur noire dès plus sobre (le coloris par défaut et fourni avec) et possède un toucher agréable. Malgré un jeu sur l’attache au poignet, le bracelet se fixe très simplement et semble fait pour survivre aux activités du quotidien. On en vient, maintenant, à la partie qui nous intéresse vraiment dans ce test du Mi Band 2 :  le boîtier.  Véritable coeur du Mi Band 2, le boîtier possède dorénavant un petit écran OLED qui renseigne l’utilisateur sur les informations de bases (nombres de pas, rythme cardiaque, calories brûlées…). De même, une surface tactile fait son apparition sous l’écran et sert, à l’image d’un bouton physique, à naviguer à travers les différents écrans et accéder aux différentes informations citées ci-dessus. À noter également, le Xiaomi Mi Band 2 est capable de produire de légères vibrations pour vous notifier d’un appel, d’un SMS… Tracker d’activité oblige, le Xiaomi Mi Band 2 est étanche à la sueur et peut être immergé dans l’eau à condition de respecter la limite d’immersion d’un mètre. Le capteur de fréquence cardiaque se situe sur l’envers du boîtier pour venir se loger contre la peau de votre poignet. On notera également la présence d’une connectique pour la recharge. Pour cela, le boîtier viendra se connecter à un socle USB. Par ailleurs, la recharge se fait  très vite et assure au Mi Band 2 une autonomie d’une vingtaine de jours. Il n’ya donc rien à redire de ce côté-là.

Xiaomi Mi Band 2
Crédit : Laurent Potelet / Siècle Digital

Indissociable de l’expérience Mi Band 2,  l’application Mi Band est indispensable et vient compléter l’expérience connectée  proposée ici par Xiaomi.  Dès le démarrage de l’application, celle-ci demande de renseigner les informations de bases qui vont déterminer votre IMC (Indice de Masse Corporelle) et la fréquence cardiaque idéale, celle qui illustrera le mieux votre état de santé. Mesure de la fréquence cardiaque, qui n’est d’ailleurs pas mesurée en permanence, mais de façon contextuelle. Les plus sportifs d’entre vous qui souhaiteraient avoir constamment un oeil sur leur rythme cardiaque pour évaluer leurs performances ou pour suivre un entraînement particulier (en fractionné) pourraient donc ne pas y trouver leur compte. Les données enregistrées serviront, par la suite, de points de repère pour la complétion de vos objectifs de poids et d’activité. Après cela, il vous sera demandé de synchroniser votre Mi Band 2 à l’application pour que les deux parties puissent échanger vos données d’activités à chaque ouverture de l’application. L’ergonomie de l’application propose une navigation fluide et le design rappelle – en bien – celui de l’application Fitbit. Malgré un effort fait sur le design de l’application pour que l’on puisse distinguer clairement chaque information, on déplore, parfois,  un manque de lisibilité sur certaines lignes de textes. Testée sur un iPhone SE, certains textes ont une taille de police anormalement réduite. De même, il arrive parfois de ne pas pouvoir lire la fin d’une ligne de texte ou de voir un enchevêtrement d’icônes . Rien de grave cela dit. L’application Mi Band demeure un plaisir à l’usage et ne déçoit, finalement, que par le peu d’informations et de fonctionnalités qui nous sont proposées avec ce Mi Band 2.

Xiaomi Mi Band 2 test
Crédit : Laurent Potelet / Siècle Digital

La panoplie de fonctionnalités proposées par ce Mi Band 2 tourne essentiellement autour de la mesure de la fréquence cardiaque. Outre la détection de mouvements utilisée pour le décompte du nombre de pas effectués dans la journée, c’est sur le capteur de fréquence cardiaque que reposent les différentes fonctionnalités de ce Mi Band 2.  En fonction des variations des battements de votre coeur, le bracelet pourra vous suggérer de vous lever de votre chaise sur laquelle vous êtes assis depuis trop longtemps ou alors de faire une pause pour vous hydrater. Notez également que vous devrez passer, si vous le souhaitez, par une session de reconnaissance de mouvement pour « calibrer  » le bracelet lui permettant de détecter les différentes activités physiques qui vous sont proposées (courir, corde à sauter, ping-pong, vélo…). Cette option, peu mise en avant, s’avère pourtant indispensable pour que le bracelet détecte, autrement que par les variations de votre fréquence cardiaque et le décompte de vos pas, que vous faites du sport.

Autre fonctionnalité proposée, le Xiaomi Mi Band 2 vous renseigne sur la qualité de votre sommeil qui, rappelons-le, est établie sur la base de la détection de mouvement et de votre fréquence cardiaque au repos. En effet, lors des différentes phases de sommeil par lesquelles vous passez, votre rythme cardiaque varie et il vous arrive également de bouger dans votre lit. À partir de là, le bracelet déterminera si vous êtes en état de sommeil léger, de sommeil profond ou encore tout simplement éveillé. Intéressante – c’est d’ailleurs par cette promesse que le Mi Band 2 m’a convaincu de l’essayer, la fonctionnalité reste, cependant sommaire et ne peut constituer une source réellement fiable de la qualité de votre sommeil.

En somme, on ressort de notre test du Xiaomi Mi Band 2 plutôt satisfait. Pour 26 € sur Gearbest.

Xiaomi nous livre ici un produit bien fini au design sobre, à l’ergonomie correcte et aux fonctionnalités intéressantes, quoique limitées. Le rapport qualité/prix est excellent et l’objet en lui-même est très sympathique. À ce titre, le Xiaomi Mi Band 2 s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent se remettre au sport ou surveiller leur état de santé et constitue une excellente porte d’entrée à l’univers des bracelets et montres connectées.

Send this to a friend