Ce genre de nouvelle fait sens pour l’utilisateur possédant un iPhone et un ordinateur Mac. En tout cas, ce qui a été révélé au média américain Bloomberg à travers une soi-disant “fuite” d’un porteur du projet. Bien sûr les porte-paroles d’Apple n’ont pas démenti ni confirmé…

Le projet nommé Marzipan selon la source a pour objectif d’unifier les systèmes d’exploitation de l’iPhone (iOS) et des ordinateurs Mac (iMac et Macbook – Mac OS) afin d’améliorer l’expérience utilisateur. Une pratique déjà effectuée par Google qui a intégré Play Store au sein des ordinateurs fonctionnant sous Chrome OS. Pour le moment les utilisateurs d’Apple utilisant les deux facettes, doivent faire face à l’iPhone avec ses applications régulièrement mises à jour par les éditeurs. À l’inverse de l’App Store sur Mac où les applications se font plus rares et ne sont pas forcément tenues à jour.

Apple fusionnerait iOS et MacOS

Capture écran de l’App Store sur Mac OS.

Cette annonce est surtout faite pour les éditeurs d’applications pour les inciter à décliner leurs logiciels et les convaincre de rester auprès d’Apple et son écosystème comprenant le marché du smartphone et des ordinateurs (portables et fixes). Ces mêmes éditeurs sont ceux qui rapportent énormément d’argent à Apple. Cette année, ce n’est pas moins de 70 milliards de dollars que la firme à reverser aux éditeurs après la commission de 30% (15% pour les plus vieux).
Côté utilisateur, la fusion iOS et Mac OS ne devrait pas changer la forme. Le terme “application” étant déjà utilisé sur Mac et le compte Apple entre l’un et l’autre sont unifiés.

Cette fuite n’est pas un hasard, comme toujours chez Apple, c’est le moyen pour l’entreprise d’étudier les retours des éditeurs d’application et des utilisateurs pour continuer dans ce sens ou non.

Source.