Une population vieillissante

En France, le nombre de seniors ne cesse de croître. Entendons par là toute personne ayant un âge au dessus de 50 ans. En 2016, l’INSEE recensait 25 millions de personnes soit 1/3 de la population française. Même si la fourchette est un peu grossière, cela donne un aperçu du potentiel du marché qu’il représentent.
Parallèlement à cela, le quotidien de la population se modernise avec toutes les innovations disruptives qui voient le jour chaque année : nouveaux smartphones, nouveaux outils de domotique, objets connectés en tout genre… autant de dispositifs qui font prendre un virage 360 à notre quotidien. Évidemment, qui dit disruption dit adaptation, et certaines tranches de la population sont plus enclines au changement. Toutefois, avec le vieillissement de la population, il faut pouvoir réussir à maintenir la dynamique d’innovation tout en restant inclusif et sans laisser pour compte ceux qui ont plus de difficultés à s’adapter.

La silver économie

Cet enjeu, la silver économie l’a bien compris. L’expression désigne l’ensemble des activités économiques liées aux personnes âgées, tout marché confondu. En effet, de plus en plus de startup prennent à coeur les problématiques liées au vieillissement de la population : isolement, difficultés à se déplacer, etc. Pour cela, de nombreux dispositifs sont mis au point et présentés lors d’événement dédiés tels que le Salon des Séniors ou bien VivaTech. Parmi eux, on notera Fingertips, le coussin intelligent qui propose une interface très développée permettant de contrôler beaucoup de chose dans l’habitat, le GPS Weenect ou encore Tempo, le bracelet connecté qui permet de surveiller l’état de santé de celui qui le porte.

Conscientes de l’importance du marché, les « marques seniors » prennent de plus en plus de place sur ce secteur en adaptant leurs produits aux caractéristiques technologiques. Audika, leader sur le marché de l’audition a mené une étude auprès de sa cible marketing afin de comprendre comment celle-ci embrasse ce nouvel univers de l’IoT. De cette étude, de nombreuses données encourageantes sortent :

  • 33% des +50 ans interrogés estiment que les prothèses auditives connectées pourraient leur permettre de se reconnecter avec leur entourage
  • 43% des sondés pensent que cela pourrait réduire leur isolement
  • 48% pensent que cela faciliterait leur vie au quotidien

seniors IOT

En effet, si les montres connectées sont les IoT les plus utilisés par les seniors (72% contre 40% pour les balances connectées), celles-ci ne représentent pas le seul atout de cette économie du « bien vieillir ». Notons tout de même que la e-santé reste l’un des secteurs les plus propices pour cette cible.

Le marché de niche que pouvait représenter la silver économie devient à présent un secteur majeur et porteur d’une économie technologique poussée. Il ne nous reste plus qu’à attendre les pépites présentées au CES de 2018 pour étayer notre propos.

A propos de l'auteur

Etudiante à l’INSEEC, passionnée par le social média et la com digitale, je crois dur comme fer que Non ce n’était pas mieux avant ! #SharingIsCaring

Send this to a friend