Le MP3 est définitivement mort

3

Le format de compression audio MP3 est définitivement abandonné suite à l’annonce de l’entreprise allemande Fraunhofer IIS qui arrête sa licence. Le MP3 restera fortement ancrée dans les mémoires de la génération 80 – 90’s pour ses profonds bouleversement liés à Internet.

Le format MP3 est élaboré en plusieurs étapes dans les années 90 par un projet financé par l’Union Européenne sous le pilotage de trois acteurs : Fraunhofer IIS cité plus haut, Philipps et TDF-CCETT (des institutions françaises). Mais c’est dans les années 2000 que les usages du format MP3 prend son essor avec la démocratisation d’Internet et la multiplication des forums de partages. Nous pensons évidemment aux premiers d’entre eux qui sera Napster. Présenté tout d’abord sous la forme de CD, le MP3 sera ensuite encore plus répandu avec la création des premiers baladeurs dont l’iPod d’Apple.

Le projet de recherche qui a découlé sur cette invention technologique aura boulversé à la fois le milieu de la recherche audio, l’industrie musicale et les habitudes des consommateurs.
L’invention du MP3 sera l’un des prémices d’autres innovations sonores qui indubitablement entrainera sa propre perte avec des formats audio comme l’AAC aujourd’hui.
Les maisons de disques ont subi de plein fouet cette innovation en voyant leurs ventes de disques considérablement baisser au profit des ventes sur les plateformes comme iTunes, les abonnements streaming de Spotify ou Deezer.
Enfin, le MP3 sera l’un exemple parfait illustrant Internet et sa politique libertaire des années 2000 avec des plateformes d’échanges peer to peer : eMule, Lemonwire ou Napster. Un échange libre qui se fera au profit de l’industrie musicale et des artistes.

Ainsi en avril dernier, les licences d’utilisation du MP3 ont toutes été résiliées du fait de nouveau format audio beaucoup plus performant en terme de fonctionnalité et de qualité.

Source : Fraunhofer IIS / Wikipédia.

A propos de l'auteur

Co-fondateur et éditeur de Siècle Digital - Plusieurs expériences dans le digital planning, le trafic management et le social media. J'ai également été Maître Dresseur Pokémon en 1999…

Envoyer à un ami