Études Insights Réseaux Sociaux

Quels sont les comportements des journalistes vis-à-vis des réseaux sociaux ?

Une fois n’est pas coutume, la société Cision (éditrice de logiciels RP) en collaboration avec l’Université anglaise Canterbury Church a délivré les résultats de son étude sur les comportements des journalistes vis-à-vis des médias sociaux. Réalisée dans 9 pays en 2016, nous allons nous concentrer sur les 290 journalistes français qui ont répondu à cette enquête.

Les résultats de l’étude à conserver :

 

– La majorité des journalistes utilisent les medias sociaux quotidiennement. Plus des deux tiers d’entre eux déclarent même y passer jusqu’à deux heures par jour,

– Les journalistes accordent une importance majeure aux medias sociaux, notamment pour la publication, la promotion de contenu et la veille,

Facebook et Twitter sont les réseaux sociaux privilégiés des journalistes mais pour un usage différent,

56 % des répondants déclarent ne pas pouvoir se passer des medias sociaux dans le cadre de leur travail, mais seulement un tiers (34%) pensent qu’ils ont aidé à améliorer leur productivité,

– Deux tiers des journalistes estiment que les medias sociaux ont fondamentalement changé leur métier, mais seulement 31 % pensent que les médias sociaux ont un impact positif sur le journalisme,

– Pour 70 % des journalistes français, le principal avantage des medias sociaux est la proximité avec son lectorat et donc la possibilité d’engager son audience plus facilement,

Les journalistes déclarent entretenir de bonnes relations avec les professionnels des RP, mais seulement 47% trouvent leurs informations fiables,

Trois profils type de journalistes français ressortent des résultats, chacun présentant des caractéristiques différentes dans l’utilisation des medias sociaux des plus engagés au plus distants : les Architectes, les Explorateurs, les Sceptiques.

Certains journalistes passent jusqu’à 2 heures par jour sur les réseaux sociaux

Si 91% des journalistes français déclarent utiliser les réseaux sociaux dans leur profession, l’étude nous permet de constater un temps moyen passé plus faible qu’en 2012 (date à laquelle la dernière étude avait été faite) qui peut s’expliquer par une utilisation plus optimisée.

« 59% des journalistes pensent qu’ils utiliseront toujours plus les médias sociaux dans le futur ».

comportements-journalistes-reseaux-sociaux-temps-passe

La publication et la promotion de contenus sont très importants

La principale fonction des réseaux sociaux utilisées par les journalistes (71%) est la publication et la promotion des contenus. Un résultat pertinent au vu du trafic de la presse en ligne drainé par le social media.

comportements-journalistes-reseaux-sociaux-principales-fonctions

La veille sur l’actualité et les autres médias est la deuxième fonction principale des journalistes pour 70% des répondants.

Facebook et Twitter sont les favoris

Sans réelle surprise, les plateformes sociales Facebook et Twitter restent les favoris pour ce qui est de la publication et de la promotion des contenus : 64% et 60% respectivement.

comportements-journalistes-reseaux-sociaux-favoris

Cependant, quand il s’agit de rechercher des informations, Twitter passe devant Facebook…
Étonnement personnel au sujet de LinkedIn. Cette dernière plateforme ne recueille peu d’engouement auprès des journalistes alors que de nombreuses informations s’y retrouvent.

Plus de la moitié des journalistes sont dépendants

Ils sont 56% des répondants à déclarer qu’ils ne pourraient plus se passer des réseaux sociaux pour exercer leur métier. Tandis qu’ils étaient 31% en 2012 !

Point à noter en ce qui concerne la productivité. Le pourcentage entre la dernière étude réalisée en 2012 et celle d’aujourd’hui reste identique avec 34%. Une stagnation étonnante lorsque l’on voit les nouveaux outils de productivité, de meilleurs algorithmes…

Un avis peu positif vis-à-vis des médias sociaux

Si les répondants sont nombreux à déclarer le fort impact du social media sur leur travail de journalisme en terme de rythme, 89% déplorent le fait de se concentrer sur la rapidité et non l’analyse. Une réalité que l’on déplore également au sein de la rédaction de Siècle Digital…comportements-journalistes-reseaux-sociaux-avis

Trois profils type des journalistes français

De ces résultats, Cision a défini 3 profils type des journalistes français expliqué sous cette infographie :

comportements-journalistes-reseaux-sociaux-trois-profils

Source : l’étude complète de Cision.

Send this to a friend