Vous ne le savez peut-être pas, mais Google dispose de fonctionnalités très puissantes de recherche qui permettent d’exploiter la masse considérable de données amassées par Google à votre avantage. SEO, image de marque, veille : focus sur cinq opérateurs avancés Google qui peuvent vous rendre de bons services.

1. Trouver des mentions.

Votre marque fait parler d’elle ? Vous voulez savoir ce que les gens disent et pensent de vous ? Il existe des outils, plus ou moins chers, plus ou moins performants tels que Mentionapp, Mention ou encore SocialMention. Bien designés et fonctionnels ils ont tout de même un inconvénient : ils n’ont pas accès à l’énorme base de données de Google et se cantonnent donc à aller chercher l’information sur les réseaux sociaux et/ou sur les plus gros sites.

Dans la même catégorie

Vous avez déjà compris où j’allais en venir ? Voilà en exemple de la requête en question :

nutella -inurl:nutella

Cette requête peut être lue de la manière suivante : “recherche tous les sites contenant le mot-clé Nutella dont l’url n’est pas nutella”.

L’opérateur inurl: permet d’inclure uniquement les pages dont l’url est renseignée. La présence du caractère “” effectue la négation de l’opérateur inurl: Ainsi, au lieu d’inclure les urls, il les exclue, cela nous permet de ne pas nous rechercher nous-mêmes.

2. Trouver des thématiques et des pistes de contenus à rédiger.

Vous faites du SEO ? De la rédaction web ? Du copywriting ? Vous vous êtes sûrement confrontés à une situation assez périlleuse : rédiger sur un sujet dont vous ne connaissez absolument rien ! Il existe plusieurs techniques pour vous mettre sur la piste et trouver des idées de contenus. La plus simple : rechercher le mot-clé en question et voir les résultats. Cette technique est relativement efficace, mais souvent il s’agit de pages optimisées dont le contenu n’a pas nécessairement de valeur ajoutée. Une autre méthode, toujours à l’aide de Google, vous permet de trouver des idées de contenus de façon plus pertinente : les sites de questions / réponses et les réseaux sociaux !

site:quora.com chocolate

site:reddit.com chocolate

site:fr.answers.yahoo.com chocolate

site:pinterest.com chocolate

Vous trouverez ainsi des centaines de questions et de thématiques à explorer. Basées sur les interrogations des internautes, il y a fort à parier que ces dernières seront googlées et généreront du trafic !

3. Connaître le nombre de pages indexées et vos pages préférées par  Google.

Comme vu précédemment, l’opérateur site: est utile pour rechercher des sources d’inspirations externes à votre site. Toutefois il peut aussi s’avérer extrêmement pratique quand il s’agit d’analyser votre propre site.

Lorsque l’on tape la requête suivante : site:siecledigital.fr

On obtient toutes les pages du site, soit 3380 pages environ. Plus ce nombre est proche du nombre de pages présentes dans le CMS mieux c’est : Google a jugé suffisamment pertinente l’information contenue dans les pages en question pour les sauvegarder.

L’analyse de l’ordre des résultats est aussi intéressante : Google fera ressortir en premier les pages les plus pertinentes du site. Il s’agit souvent des pages de catégorie dans lesquelles beaucoup de contenu a été posté.

Dans le cadre de Siècle Digital c’est les pages des rédacteurs qui sortent en premier : on peut donc supposer que Google donne plus de crédit à la connaissance et la légitimité des auteurs des articles plutôt qu’aux sujets qu’ils traitent.

4. Savoir à quelle page est rattaché un mot clé.

Quand on fait du référencement, il est intéressant de savoir à quelle page est associé un mot clé :

  • Pour pouvoir faire des liens internes sur les pages correspondant au bon mot-clé
  • Pour identifier des problèmes de biais sémantiques
  • Pour éviter un mauvais positionnement d’une landing page (une page qui ne remonte pas sur le mot clé qui l’on souhaite)

Pour savoir quel mot clé Google associe à quelle page il existe une méthode toute simple, encore une fois avec l’opérateur site:

Démonstration : site:siecledigital.fr première page google

On demande donc ici à Google de chercher toutes les pages sur Siècle Digital qui parlent de la “première page Google“, mon dernier article en date remonte donc, car il est le plus légitime sur la requête.

Sur d’autres requêtes proches du mot clé, par exemple SERP (Search Engine Results Pages), l’article sur les enjeux de la première page de Google étant moins légitime car moins à jour et n’incluant pas directement le mot clé dans le corps du texte, c’est un autre article qui remonte.

5. La curiosité est un vilain défaut : comment trouver ce qui ne devrait pas l’être ?

Google par nature est gourmand : ce qu’il visite, il l’indexe puis le sauvegarde dans la majorité des cas s’il juge le contenu pertinent. Toutefois, il n’est pas rare qu’il sauvegarde des choses qui ne devraient pas être visibles : des fichiers de mots de passe, des logs serveurs ou encore des fichiers confidentiels. La mégarde de certains administrateurs systèmes a ouvert la porte à la curiosité de certains journalistes technophiles.

En utilisant par exemple la requête suivante, on recherche sur l’ensemble du site les contenus présents dans le dossier wp-includes. Dossier sensible de wordpress, si ce dernier n’est pas caché il est possible d’extraire des informations précieuses qui peuvent permettre de trouver des failles critiques.

site:www.mossfon.com wp-includes

Depuis le scandale des panama papers, le site a été partiellement renforcé, donc cette requête ne fonctionnera plus. Si vous êtes curieux, bien que le sujet dépasse un peu le cadre de l’article je vous invite à lire l’article complet de Reflets.info sur le sujet.

Bonus : affichez 100 résultats de recherche au lieu de 10.

Quand vous passez du temps dans les SERPS, la vie devient vite un enfer quand on passe la première page. Passez de 10 à 100 résultats de recherche et changez le cours de votre vie ! (ok, j’ai sur-vendu un peu)

Etape 1 : Allez dans vos paramètres de recherche Google

Configuration du moteur de recherche Google

Etape 2 : Cochez “ne jamais afficher les résultats de la recherche instantanée ” puis modifiez le nombre de résultats à afficher 

100 résultats par page