Le Washington Post se lance dans la vidéo verticale.

0

Pour les médias, la vidéo est devenue un moyen de continuer de fournir de l’information, tout en engageant sa communauté. Si cette pratique pouvait être réservée à un type de support comme Topito, ou MinuteBuzz, aujourd’hui on peut en voir un peu partout, même chez nous.
Nous le savons tous, les réseaux sociaux sont utilisés dans une très large partie par des mobinautes. L’expérience de consommation de contenu vidéo se résume souvent à sélectionner un contenu avec son smartphone à la verticale, puis le basculer à l’horizontale, et ainsi de suite. On ose après nous parler de Human-Centric…
Repenser le design mobile dans une verticalité plus marquée est déjà notre parti pris depuis quelques mois déjà. Des initiatives sont prises çà et là pour proposer des vidéos à la verticale. Si c’est naturellement le cas de Snapchat, un acteur vient de faire un premier pas dans cet exercice créatif : le Washington Post.

Cette vidéo fait partie d’une série du même format appelée « Know Its ». C’est donc un mouvement bien engagé au sein du Washington Post, en revanche la créativité est à revoir. Chaque vidéo ressemble fortement à ce que l’on peut retrouver dans la rubrique Discover de Snapchat.
La vidéo verticale est un vrai mouvement qui mérite qu’on s’y attarde. Ses débuts au sein du WP restent tout de même limités, car sur des centaines de vidéos éditées chaque mois, seulement une poignée sont verticales. Bon continuer ses efforts le journal a d’ailleurs adapté son player de vidéo pour qu’il puisse proposer un format vertical. Car bien souvent, c’est le contenant qui ne s’adapte pas, et non le contenu (d’où les bandes noires dans les vidéos sur YouTube ou Facebook plutôt qu’un format en plein écran vertical).

Le Washington Post devrait, espérons-le, montrer l’exemple à ses semblables sur le potentiel créatif qu’offre le mobile et le format vertical. Plus qu’une simple vidéo, le journal a aussi créé un format de documentaire spécialement conçu pour ce type d’appareils. L’expérience est inédite.

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.