Étiquette

IA

En mai dernier, Google lançait Smart Reply dans Gmail, une fonctionnalité qui proposait des réponses préfaites lors de la réception d’un email. Cette fonctionnalité va être déployée sous le nom de « Reply » sur les applications de messagerie comme Hangouts, WhatsApp ou Messenger grâce à la division expérimentale de Google, Area120. Vous pourrez ainsi répondre à vos messages, directement via la notification, en cliquant sur des boutons avec des réponses préfaites correspondant au contexte de la conversation. Reply sera doté de différentes fonctionnalités comme « Ne pas déranger » qui sera automatiquement activé et qui alertera les personnes qui vous contacte lorsque vous conduisez, que vous ne pouvez pas répondre pour le moment. Si un message important vous est envoyé comme « Nous t’attendons »une alerte sera envoyée même si votre portable est en mode silencieux. Reply ne va être disponible dans l’immédiat, car Google a annoncé qu’il était encore…

Amazon développerait des puces dotées d'intelligence artificielle pour permettre à Alexa de répondre plus rapidement.

Aux États-Unis, un américain sur 6 posséderait une enceinte intelligente…

intelligence artificielle médecine

L’IA est capable de lire 20 millions d’études cliniques en…

Une société danoise teste actuellement son intelligence artificielle, nommée Corti, au sein des centres de répartition aux urgences. Son objectif : aider à guider les employés des urgences chargés de diagnostiquer les appelants ainsi que de transmettre l’information avec l’état du patient à l’ambulance la plus proche. Ce qui est encore plus impressionnant, c’est que cette IA est capable de diagnostiquer une crise cardiaque dans 93% du temps, quand les personnes au centre d’appel obtiennent un score déjà élevé de 73%. Voici un rendu du travail entre l’IA et l’humain dans un cas réel : Comme la vidéo nous le montre, l’IA Corti analyse en temps réel la sémantique de la conversation et adapte ses réponses en fonction de l’urgentiste et de l’appelant. Faisant un assistant complémentaire pour guider au mieux l’employé et optimiser les chances de survie dans des cas critique comme celui présenté. Là où l’intelligence artificielle s’avère…

connectivité neuronale Alzheimer

Parmi les multiples domaines d’application des technologies, la santé fait…

laboratoire MIT et IBM

Alors que IBM développe son intelligence artificielle Watson afin d’aider…

« J’ai parlé avec Mark à propos de [l’intelligence artificielle]. Et sa compréhension du sujet est limitée ». Voilà ce que tweetait en juillet Elon Musk concernant l’opinion et la position de Mark Zuckerberg sur l’intelligence artificielle. Selon le patron de SpaceX, le risque de l’IA est l’absence de régulation, qui pourrait avoir des conséquences négatives et surtout, être dangereuse pour la civilisation. C n’est pas ce genre de commentaires qui va arrêter Zuckerberg, qui travaille en ce moment sur une IA capable d’apprendre les réactions humaines, et ce grâce à Skype. Encore une fois, un cas flagrant du phénomène de vallée de l’étrange ou vallée dérangeante, une théorie selon laquelle plus un robot ressemble à un humain, plus ses caractéristiques robotiques ressortent et créent une sensation étrange. Pour que le robot soit capable de reproduire des expressions humaines, les chercheurs du laboratoire d’IA de Facebook l’ont formé grâce à…

bitcoin IA

Il y quelques semaines, New Scientist partageait un extrait de…

Qui n’a jamais fait l’expérience frustrante de voir sous ses yeux une vidéo s’arrêter pour charger en plein milieu, ou baisser automatiquement la définition de l’image ? Partant du principe qu’au-delà d’une expérience utilisateur individuelle se trouvait une attente générale de la part des internautes face au temps de chargement, le MIT s’est penché sur la question. À long terme, cette solution pourrait être bénéfique pour les utilisateurs, mais aussi pour les marques, dont le taux de rebond pourrait baisser si les temps de chargement des vidéos étaient plus rapides. Les chercheurs du CSAIL, le laboratoire de l’Informatique et de l’Intelligence Artificielle, ont mis au point Pensieve, une IA qui utilise le machine learning pour répondre à cette problématique. Pensieve n’est pas entièrement une invention, mais fait plutôt office d’amélioration du système déjà existant. Youtube et Netflix répondent à ce problème de chargement en baissant automatiquement la définition de l’image…

C’est aux États-Unis que la police de Chicago teste actuellement…

utilisation chatbots

En 2016, c’est Tay, le chatbot de Microsoft qui faisait parler de lui (et pas en bien). Tay était complètement parti en roue libre quand les internautes ont commencé à vouloir tester ses limites, au point de tenir des propos ultra-violent version Orange Mécanique. Le chatbot a par exemple obéi aux internautes en acceptant de répéter leurs phrases. Le Monde rapporte quelques citations de Tay, dont celle-ci : Bush est responsable du 11 septembre et Hitler aurait fait un meilleur boulot que le singe que nous avons actuellement. Donald Trump est notre seul espoir. – Tay, ancien chatbot de Microsoft. Et évidemment, tout s’est passé sur Twitter, aux yeux de tous : Microsoft a réagi en mettant l’IA hors-ligne, après seulement 24h de test. Un an après Tay, la controverse reprend cette semaine avec Zo, nouveau chatbot de Microsoft. Cette fois-ci, Microsoft a prévu le coup : Zo est disponible…

Samsung Bixby

Tandis que Alexa d’Amazon confirme sa place de leader sur…

amazon echo

Alors qu’au mois de mai, Amazon Alexa avait passé le…

Vous êtes du genre à griffonner sur un bout de papier lorsque vous téléphonez sans pour autant finir le croquis ? Laisser le soin à Google Brain. Il est en mesure de le compléter pour vous et avec une précision déconcertante… Pour rappel, Google Brain est un projet de recherche conduit en interne par la société sur le deep learning (apprentissage en profondeur en français). Ce qui consiste à modéliser des méthodes d’apprentissage automatique. Concrètement ça a permis à Google d’améliorer son système de reconnaissance vocale sur Android ou encore les recommandations vidéos sur Youtube. Ainsi la dernière expérimentation de Google Brain a été de développer une application Web permettant de compléter automatiquement des croquis de n’importe quel objet. Le tout avec une habilité étonnante suite à la « digestion » de l’IA de millions d’exemples générés par des utilisateurs. Voici quelques exemples : Comment fonctionne l’application Web ? Il…

Atari 2600

L’utilisation de machine learning se multiplie dans différents domaines, Google…

Logo autisme

Alors que de son coté IBM utilise son intelligence artificielle…

Habituellement c’est la mission qui est confiée au développeur « front-end ». Le fait de transformer le design d’une maquette en langage web comme le html. Mais ce n’est plus si sûr avec le développement d’une intelligence artificielle ( IA ) d’une société danoise Ulzard Technologies. … end the need for manually-programmed – Tony Beltrameli, fondateur d’Ulzard. Nommée Piw2Code, la technologie a la particularité de produire du code pour trois types de plateformes comme le mobile avec les applications iOS et Android et les plus communes comme le html. L’ IA se base à partir d’une capture-écran, d’une maquette pour générer le code qui sera ensuite possible de tester via un navigateur. Tout comme aujourd’hui. La vidéo ci-dessous montre en temps réel un test à partir d’une maquette : À l’heure actuelle la précision du générateur de code à partir des captures est de 77%, mais grâce au machine learning,…

Il y a des sociétés qui vivent dans le présent,…

Send this to a friend