Au quotidien, les taux de fraude et d’impayés sont des sources de préoccupation importantes pour les entreprises d’e-commerce. Ces dernières doivent maîtriser ces fameux taux pour limiter les pertes sur leur chiffre d’affaires. Néanmoins, avec les multiples techniques de fraude existantes et les impayés toujours plus nombreux (notamment du fait de la situation sanitaire qui a impacté de nombreuses organisations dont la solvabilité s’est effritée), il n’est pas forcément évident de lutter contre ces deux fléaux.

C’est un problème auquel les interfaces de programmation (API) peuvent aider à faire face. Elles permettent de détecter les fausses informations lors de la saisie (en temps réel), vérifier l’identité de ses contacts et leur IBAN. Autant d’éléments qui œuvrent à limiter et contrôler ces risques financiers.

Détecter les informations erronées dès leur collecte

Pour éviter tout risque de fraude ou d’impayés, il convient d’avoir une base de données fiable et vérifiée. Pour cela, les données saisies doivent être contrôlées dès leur embasement afin de se prémunir de tout risque de fausses informations. Pour y parvenir, le Groupe IDAIA a mis en place API Data Store. Ce catalogue d’API rend accessible aux services support de l’entreprise, son expertise en vérification de données internationales, ainsi que son capital data, riche de l’exhaustivité des entreprises en France et de 47 millions de particuliers.

Sur la plateforme, le groupe propose justement l’API Company, qui contrôle l’existence d'un établissement en France. Dans le cas d’un formulaire d’inscription, l’API pré-remplit tous les champs avec des informations vérifiées, provenant du capital data du groupe IDAIA. Seuls deux champs de saisie doivent être complétés par le client, la raison sociale et le code postal.

En ce sens, une entreprise évite les fausses informations ou les erreurs de saisie. Cela permet d’obtenir une base de données fiabilisée, ce à quoi aide également les API de vérification de numéro de téléphone, d’e-mail ou d’IBAN, utiles autant dans le B2B que le B2C. Elles sont des alliées de taille pour éliminer les informations factices et ainsi diminuer les risques financiers.

Vérifier l’identité de ses contacts

En ligne, une des problématiques majeures de ces dernières années est la lutte anti-fraude. Pour y faire face, il convient de contrôler l’identité de ses clients et prospects dès leur premier contact avec son entreprise. Cela aide non seulement à engager une relation commerciale sereine, mais également à fiabiliser sa base de données.

Néanmoins, vérifier chaque information peut demander beaucoup de temps. Pour cette raison, il est judicieux d’automatiser ces contrôles, notamment grâce à l'API vérification individu, afin de bloquer les fausses identités et réduire les coûts de traitement en procédures litigieuses pour votre entreprise.

Se prémunir de tout risque financier

En cette période de crise économique et sanitaire, plusieurs entreprises sont fragilisées. Certaines d’entre elles doivent faire face à un chiffre d’affaires en baisse ou à des dettes financières qui s’accumulent. L’API d’alerte d’API Data Store est un outil essentiel permettant d’être informé quasi en temps réel des mouvements clés survenus sur ses clients, prospects et partenaires. De cette façon, les risques de défaillance et les impayés peuvent être prévenus.

Toutefois, il est recommandé de s'informer sur la santé financière de ses prospects avant contractualisation ce qui est rendu possible avec l’API Données Financières. Une entreprise peut récupérer en temps réel et depuis ses propres systèmes d’information leurs indicateurs clés de performance (KPI) issus du capital data du Groupe IDAIA. Sont notamment accessibles les principaux indicateurs financiers tels que chiffre d’affaires, résultat d’exploitation, dettes financières, encours clients, mais également les scores financiers, scores de défaillances ainsi que les chiffres d’affaires scorés. Cela offre un aperçu global sur la santé d’un prospect BtoB avant d’entrer en relation contractuelle avec lui.

Lutter contre la fraude au virement et prélèvement bancaire en ligne

D’après une étude de 2020 réalisée par PWC, le spécialiste de l’audit financier, une entreprise française sur deux a été victime de fraude au virement au cours des vingt-quatre derniers mois. Des statistiques en hausse qui poussent les entreprises d’e-commerce à automatiser le contrôle des IBAN au moment de la collecte pour mieux maîtriser les risques de fraude, spécifiquement grâce à l’API SEPAmail d’API Data Store. Cette API s'appuie sur le service de sécurisation des paiements « SEPAmail diamond », un réseau interbancaire créé en 2008, pour lutter contre la fraude au virement.

Cette solution alerte une société en cas d’erreurs de saisie remarquées sur un IBAN, comme une incohérence dans sa structure par exemple, et en cas d’inexistence du compte bancaire. C'est-à-dire que les coordonnées bancaires ne correspondent pas au titulaire de compte déclaré. Cela permet de bloquer immédiatement les virements, maîtriser les pertes et économiser du temps de recours en litiges et procédures administratives.

Enfin, en quelques clics, il est possible d’accéder à toutes les API et services proposés par API Data Store. Afin de faciliter leur utilisation, elles peuvent être testées par les développeurs à partir d’une sandbox gratuite. Ils seront en complète autonomie grâce à la documentation swagger, qui les guidera tout au long du processus. Pour découvrir tous les avantages offerts par les API, n’hésitez pas à parcourir API Data Store.