Le 25 novembre 2021, Acast dévoilait la dernière édition du baromètre du podcast natif en France. Il comprend des données recueillies de juillet à septembre 2021. Comme au printemps, les chiffres continuent de grimper. En seulement un an, on note une croissance importante de ses auditeurs uniques certifiés passant de 2,2 millions à 4,2 millions en un an, soit une hausse de 90,9 %.

4,4 millions d’auditeurs certifiés par mois

Le podcast est désormais bien ancré dans le quotidien des Français. Comme entre avril et juin, le dernier baromètre d’Acast recense 4,4 millions d’auditeurs certifiés, avec une hausse minime de 0,1 %. Ces chiffres montrent que l’intérêt pour ce format ne faiblit pas, et que la consommation de podcast natif en France perdure.

Elle s’intensifie même progressivement : durant les vacances, les Français se sont tournés vers leurs programmes favoris, avec en moyenne 3,8 podcasts écoutés par mois. Cela représente une augmentation de 0,2 % par rapport au baromètre précédent.

« Nous avons tendance à penser que pendant l’été, les écoutes des podcasts natifs sont amenées à diminuer, mais au contraire, les Français prennent toujours autant le temps d’en écouter – voire d’avantages –. Cet engouement se traduit également par le taux d’engagement des différentes applications d’écoutes qui montre encore une fois qu’il est primordial pour les créateurs d’évoluer dans un écosystème ouvert de podcasts natifs, afin d’optimiser leur visibilité sur les applications dédiées aux podcasts », explique Yann Thébault, Directeur Général France et Allemagne d’Acast.

Néanmoins, il y a bien une application d'écoute qui reste privilégiée par les créateurs de podcast : Apple Podcasts. La firme de Cupertino a toujours la main sur ce marché, avec 39,5 % des auditeurs. Son concurrent principal, Spotify, reste à la traîne malgré une augmentation du nombre d’auditeurs sur sa plateforme, mais progresse. L’entreprise suédoise en compte 24,9 %, suivie de Deezer avec 8,5 % et Podcast Addict avec 5,5 %.

Côté audience, les chiffres n’ont pas tellement changé depuis le dernier baromètre d’Acast. Les podcasts cumulant plus de 200 000 écoutes par mois représentent aujourd’hui 5 % de l’offre, soit 1,6 % de moins qu’entre avril et juin 2021. 19 % des podcasts cumulent entre 50 000 et 200 000 écoutes par mois, marquant une augmentation de 0,9 % par rapport à la période précédente. Enfin, 76 % des podcasts cumulent moins de 50 000 écoutes par mois, soit 1,7 % de moins qu’au trimestre précédent.

Trois grands secteurs investissent dans les podcasts

Cette nouvelle édition du baromètre met en lumière les secteurs qui investissent le plus dans les spots audio et dans le sponsoring des podcasts. À la tête de ce top 3 des annonceurs, les entreprises opérant dans le business. Les marques de tech sont une nouvelle fois très présentes, mais en seconde position cette fois. Celles du retail font, à leur tour, leur entrée dans le classement.

« Il y a un tournant dans le secteur des médias, car les marques voient dans les podcasts un intérêt pour se démarquer, pour proposer des communications créatives, et les intègrent de plus en plus dans leur stratégie de communication » constate Yann Thébault.

Enfin, plusieurs podcasts ont attiré l’attention des auditeurs et ont su tirer leur épingle du jeu cette année. Parmi ceux qui ont le plus gagné de nouveaux auditeurs par épisodes, Vénus s’épilait-elle la chatte ?, par la créatrice Julie Beauzac, Actus du Jour, par le journaliste Hugo Décrypte et Arsène Lupin, gentleman cambrioleur du Studio Minuit.

Acast souligne également les podcasts ayant signé les meilleurs démarrages de l’année. Cœur sur la table de Binge Audio, Nota Bene de Benjamin Brillaud et Bastos de Bastien Grimal se démarquent.

Les podcasts ayant eu le meilleur taux d’engagement de l’année sont également mis en avant. Plusieurs d’entre eux se distinguent dont La théorie et la pratique de l’association Faiseuse, Les p’tites histoires de Mathieu Genelle et, attention instant autosatisfaction, notre podcast Culture Numérique. À découvrir sur Spotify, Apple Podcasts, Deezer, Google Podcasts et Acast.

 

infographie barometre podcast acast france

Image : Acast