Dans cette chronique, nous aborderons les tendances à suivre pour réussir sa stratégie de référencement naturel en 2022. Expérience utilisateur, ergonomie, UX sont les “nouveaux” critères qui doivent être traités avec précision depuis le lancement du projet Core Web Vitals de Google.

En outre, le contenu reste un facteur extrêmement important à travailler pour le SEO. Sans mise à jour régulière du contenu sur un site web, il peut être difficile de se classer au mieux et correctement dans les résultats de recherche de Google. En effet, en travaillant les textes de son site, il est possible de se classer sur de nombreux mots-clés très spécifiques, dits “long tail”.
La stratégie de mots-clés et les méta tags sont également des éléments de classement à travailler suite à la mise à jour des titles et des méta descriptions annoncée par Google. Le moteur de recherche américain a effectivement publié des documents de support pour aider les référenceurs et les webmasters à rédiger de meilleurs titles. Le rapport s’intitule “Control your title links in search results
Les Core Web Vitals, c’est quoi ? : Google parle désormais de la « convivialité de la page ». Afin de mesurer la qualité de l’ergonomie ou de l’UX, Google intègre trois nouvelles métriques à son algorithme : les Core Web Vitals. Il s’agit de trois signaux qui mesurent différents éléments de l’UX.

L’amélioration de la convivialité, de l’interactivité et de la vitesse du temps de chargement sont bénéfiques pour les utilisateurs, et donc pour les conversions.

Les 3 métriques mesurées des Core Web Vitals sont :

  • Le Largest Contentful Paint (LCP) : Cette métrique permet d’observer la vitesse d’affichage. Elle indique le moment où l'élément le plus important par sa taille s’affiche dans le navigateur (image, vidéo, ou bloc texte, avec ou sans background). Idéalement, le moteur américain préconise que le LCP se produise dans les 2,5 secondes maximum qui suivent le début du chargement de la page.
  • Le First Input Delay (FID) : Cette métrique mesure l'interactivité (voir exemple ci-dessous) en étudiant le temps qui s’écoule entre le moment où un utilisateur interagit pour la première fois avec une page et le moment où le navigateur est réellement en mesure de répondre à cette interaction. Le moteur de recherche recommande un FID inférieur à 100 millisecondes.
  • Le Cumulative Layout Shift (CLS) : Ce signal mesure la stabilité visuelle en observant les éventuels déplacements inattendus et perturbants des éléments sur la page (layout shifts). Google recommande un CLS inférieur à 0,1. Il est possible de vérifier ces trois métriques avec l’outil Lighthouse de Google.
cor web vitals

Source : Capture d’écran de Lighthouse de Google

En termes de tendances SEO à suivre, pour rappel, Google avait préconisé en début d’année 2021 de travailler le “trust” des contenus avec sa mise à jour “Core Update 2020”.
Core Update 2020 : Cette mise à jour est orientée sur la qualité et la “confiance” et la qualité des contenus. Avant de rédiger et de publier un article ou une fiche produit, il faut se poser les questions suivantes : Est-ce que mon contenu donne de la crédibilité à la lecture ? Est-ce que l’article montre qu’il a été rédigé par un connaisseur ou un spécialiste du domaine ? Est-ce que vous citerez ce contenu comme une source fiable ?

Il est donc très important de rédiger des contenus de qualité. L’idée est d’offrir une lecture de qualité aux internautes (qui reviendront plus souvent sur le site s’ils y trouvent de l’intérêt), et non de faire du remplissage sur les pages web.

Mobile First Index : Cette importante mise à jour est déployée depuis mars 2021. Cela fait donc moins d’un an qu’elle est en place. En effet, depuis le printemps 2021, Googlebot indexe les versions mobiles des sites web dans un premier temps, et les sites classiques sont indexés secondairement.
En 2022, si un site n’est pas encore adapté au mobile, n’est pas Responsive (c’est-à-dire qui s’adapte aux différentes tailles d’écran sur smartphone, tablette, ordinateur, télévision), il est impératif de le rendre adaptable sur ces différents appareils.

Parmi les différentes solutions existantes comme les sites mobiles en m., les sites en AMP (Accelerated Mobile Pages, projet de Google qui existe depuis 2016, mais plutôt adapté aux sites de presse, aux sites de contenu qu’aux sites ecommerce), Google a été très clair dans ses communiqués : il préfère les sites en Responsive Design car ce n’est qu’un seul et même site qu’on lui fait crawler, indexer et référencer. On limite le problème de Duplicate Content, on évite d’augmenter le budget de crawl du site, et on a un site unique qui est lisible et adaptable sur la plupart des écrans.

Pour résumer, en 2022, nous pouvons donc retenir trois points essentiels pour réussir ses campagnes SEO :

  • Les Core Web Vitals (expérience utilisateur, responsive design, interactivité, stabilité)
  • Le contenu textuel (toujours tendance !)
  • Les temps de chargement sur mobile (toujours d’actualités car il existe encore de nombreux sites qui ne se chargent pas en moins de 3 à 5 secondes)