La recherche d’un emploi n’est pas toujours chose facile. Elle inclut de nombreuses tâches en amont comme la rédaction ou la mise à jour de son Curriculum Vitae (CV) par exemple. Le CV est en effet un document qui détaille tout le parcours scolaire et professionnel, de même que les compétences d’une personne. C’est le document qui donne la première impression, c’est-à-dire qui parle clairement d’un individu sans même qu’il n'ait besoin de se présenter au préalable.

Étant donné qu’il s’agit de la vitrine professionnelle d’une personne à la recherche d’emploi, ce document se doit d’être rédigé en bonne et due forme avant d’être envoyé à un recruteur. Il doit alors comporter tous les éléments utiles pour taper dans l’œil du potentiel employeur afin d’augmenter les chances de décrocher l’emploi recherché. Comment bien rédiger alors son CV ? Si vous êtes intéressés, lisez cet article pour connaître les rubriques essentielles.

Les coordonnées

L’ensemble de vos coordonnées représente la partie la plus haute du document. Il s’agit donc de la première partie de votre CV qui s’avère être la plus simple. C’est la rubrique dans laquelle vous indiquez votre profil (votre prénom, votre nom et votre date de naissance).

Le recruteur aura certainement des piles de CV devant lui à lire, surtout s’il s’agit d’une importante campagne de recrutement. Il n’aura donc pas le temps de beaucoup réfléchir ou de passer inutilement de temps sur certains éléments de votre CV. Pour ce faire, soyez le plus clair et le plus explicite possible. Par exemple, si vous avez déjà mentionné votre date de naissance dans vos coordonnées, créez une ligne « âge » juste en dessous et écrivez exactement votre âge. Ne laissez pas le recruteur le déterminer lui-même à partir de votre année de naissance.
Pensez ensuite à mentionner, toujours dans cette partie, votre adresse complète, c’est-à-dire votre adresse email, votre numéro de téléphone, le département, la ville et la rue dans laquelle vous résidez, votre compte professionnel LinkedIn ou Twitter et terminez avec votre site web si vous en avez un.

Les compétences

C’est la seconde rubrique la plus importante de votre curriculum vitae. Votre recruteur a certainement besoin de savoir ce que vous savez faire et le genre de situation à laquelle l’on peut vous soumettre.
Si vous souhaitez postuler à un poste dans une entreprise, alors vous êtes sûrs d’avoir les compétences requises à ce poste. Alors, pour créer un CV, il faudra nécessairement tenir compte de vos compétences, lesquelles doivent être liées en particulier au poste auquel vous aspirez (on parle ici de compétences techniques) et en général aux activités de l’entreprise, à votre leadership, ainsi que vos relations interpersonnelles (on parle ici des compétences personnelles).

Les formations

C’est la rubrique qui comporte votre parcours scolaire bien détaillé (vos études réalisées et vos diplômes obtenus) et vos différentes formations. Pour bien réussir la rédaction de votre CV, vous ne devez oublier aucun parcours.

Pour ce faire, adoptez un style chronologique et commencez par renseigner cette rubrique en mentionnant d’abord vos études ou formations en cours puis celles faites les années précédentes. N’oubliez pas de préciser clairement pour chaque formation à insérer, l’année du cycle de formation, le diplôme obtenu, l’intitulé de celui-ci ainsi que l’université ou l’institution dans laquelle a été réalisée la formation.
Certains recruteurs apprécieront que vous insériez peut-être les sujets de vos mémoires et les mentions obtenues en fin de cursus. N’hésitez donc pas à insérer ces renseignements dans votre document sans chercher à trop en faire.

Les expériences professionnelles

Ici, il s’agit de mentionner en détail votre parcours professionnel. C’est l’une des parties phares qui intéressent le plus souvent les recruteurs. Dans cette partie, les recruteurs doivent trouver réponse à certaines questions comme : dans quel type d’organisation ou d’institution le postulant a-t-il déjà exercé ? Quels sont les types de tâches auxquelles il a déjà été confronté ? Combien d’années d’expérience a-t-il dans le domaine ou en général ? etc.

Pour répondre aux préoccupations des recruteurs, il vous reviendra alors de bien renseigner cette rubrique. À cet effet, mettez sur un brouillon tous les stages que vous avez déjà réalisés ainsi que les fonctions que vous avez déjà occupées. Remettez-les dans un ordre chronologique en commençant par les postes les plus récents pour descendre vers les plus anciens. Mettez toutes les informations relatives à ces expériences (missions, tâches exécutées, résultats obtenus, etc.) sans trop remonter dans le temps. Une fois terminé au brouillon, reportez les expériences professionnelles dans la même chronologie dans votre document.

Par exemple :
Juin 2019 — décembre 2019 : titre du poste occupé, nom de la société.
Description du travail (missions, groupes encadrés, résultats obtenus, etc.).
Janvier 2017 — mars 2019 : titre du poste occupé, nom de la société.
Description du travail (missions, responsabilités, groupes encadrés, résultats obtenus, etc.).
Même les petits jobs et activités bénévoles peuvent être parfois utiles dans le CV. Ceci permettra au recruteur de connaître vos différentes aptitudes, votre sens du leadership, de l’indépendance, etc.

Les langues

Cette rubrique est aussi importante que toutes les précédentes. Si vous devez travailler dans une entreprise, vous devrez être en mesure de savoir parler et écrire correctement les langues parlées dans l’entreprise, de même que celles qui servent à échanger avec les partenaires. Il vous reviendra donc d’indiquer les langues que vous parlez couramment et que vous maîtrisez à l’écrit. N’hésitez pas à mentionner le niveau de compréhension de ces langues.

Les centres d’intérêt

Les informations contenues dans cette rubrique doivent permettre à votre futur employeur d’avoir une image de votre personnalité avant même de vous recevoir pour un éventuel entretien d’embauche. Mentionnez-y alors vos hobbies, vos passions et toutes autres informations additionnelles utiles même si elles ne sont pas forcément liées au poste auquel vous postulez.