Au moment d'une levée de fonds, tout fondateur va partir à la recherche des bons fonds d'investissement. Problème, cette recherche est longue, les listes de fonds ne sont pas toujours à jour et cela devient vite une tâche pénible.

Pour faciliter la recherche, Stéphane Nasser et Lucas Roquilly ont créé OpenVC. Stéphane n'est pas à son premier lancement d'outils. Il y a quelques temps il a développé OpenDeck, une bibliothèque de templates et slides pour un pitch deck.
OpenVC est une plateforme libre et ouverte et s'identifie comme le "Wikipedia du Capital Risque". Sur OpenVC, les investisseurs partagent leurs critères d'investissement et spécifient comment ils veulent être contactés.

"Le Wikipedia du Capital Risque"

OpenVC présentation

Les entrepreneurs peuvent faire leur recherche en fonction de mots clés et des critères les plus importants pour eux : pays d'investissement, focus de la technologie (software, deep tech, thérapeutique...), le niveau d'investissement (idée, prototype, scaling, croissance..) et la valeur de l'investissement. Plus de 140 fonds de capital-risque ont déjà rejoint OpenVC.

Un outil libre et ouvert à tous

Sur la fiche d'un fonds, on retrouve son nom, sa baseline, un lien vers le site, le type d'investisseurs, le pays d'investissement, la ville du siège social, les étapes dans lesquels ils investissent et enfin le montant moyen d'un investissement.

Le moyen par lequel le fond préfère être contacté est précisé : email, formulaire...

À noter, OpenVC est également collaboratif. Ainsi chacun peut faire une proposition à travers un formulaire pour ajouter un nouveau fonds. Il est également possible d'apporter une modification à un fonds déjà présent. Aucune inscription n'est nécessaire et toute la base de données est téléchargeable.

Grâce à OpenVC, tous les partis sont gagnants ! Les fondateurs identifient facilement les bons investisseurs et ces derniers reçoivent des demandes plus qualifiées et donc moins de spam !