Signer un partenariat avec un établissement financier afin de gagner en abonnés ? C’est ce que Bouygues Telecom vient d’effectuer avec le Crédit Mutuel. Cet accord va permettre à au géant de la téléphonie de disposer du premier opérateur alternatif et d’un partenariat visant à faire grimper son nombre de clients. Il s’agit du deuxième partenariat annoncé par Bouygues cette année. Le premier est avec Google et date du mois de février dernier.

Bientôt 2 millions de clients supplémentaires pour Bouygues Telecom ?

En achetant le plus grand opérateur alternatif français, Bouygues Telecom affirme son ambition de gagner encore en popularité et d’acquérir de nouveaux clients. Ce rachat lui permet en effet de croître davantage avec plus de 2 millions de nouveaux abonnés, remportés grâce à Euro-Information Telecom, jusqu’alors filiale du Crédit Mutuel. Il s’agit en outre d’un moyen d’élargir son nombre de points de vente puisqu’avec ce partenariat, Bouygues Telecom pourrait profiter des 4 200 agences du Crédit Mutuel présentes sur le territoire français.

Dans son communiqué de presse, le télécom français affirme se réjouir « de cette opération et de ce projet de partenariat avec le Crédit Mutuel, ce grand groupe bancaire français avec lequel nous partageons les mêmes valeurs humaines et d’attention au client. Grâce à cet accord, Bouygues Telecom pourrait accroître sa base de clients et renforcer son empreinte commerciale en proposant ses offres aux caisses locales du Crédit Mutuel et agences bancaires du CIC, réparties sur tout le territoire ».

Euro-Information Telecom sera officiellement racheté avant la fin de l’année

Le communiqué de Bouygues Telecom précise que des démarches sont en cours afin d’obtenir les autorisations administratives nécessaires, notamment auprès de l’Autorité française de la Concurrence. Il indique également que le rachat sera finalisé, si tout se passe comme prévu, avant la fin de l’année 2020.

Auchan Mobile, CIC Mobile, NRJ Mobile, Cdiscount Mobile ou encore Credit Mutuel Mobile, deviendront tous prochainement la propriété de Bouygues Telecom. Pour l’opérateur, c’est un investissement majeur estimé par Les Echos à une somme entre 670 et 855 millions d’euros. Cela lui permettrait de dépasser Free sur le marché de la téléphonie mobile : Bouygues Telecom entrerait ainsi dans le trio de tête sur le marché français.