C’était prévisible, Google vient de l’annoncer. Sa conférence annuelle I/O est annulée à cause du COVID-19.

De nombreux événements annulés

Au fur et à mesure que le virus se propage dans le monde, de grands événements et salons emblématiques pour l’industrie et les nouvelles technologies sont annulés ou reportés. Cela a notamment commencé avec le Mobile World Congress de Barcelone, puis avec la Games Developer Conference, et plus récemment avec le salon automobile de Genève et la conférence F8 de Facebook. Face à la menace, les organisateurs ne prennent pas de risques et suivent les recommandations des experts.

Dans la même catégorie

C’est au tour de Google d’annuler son événement annuel, seulement quelques jours après avoir annoncé que sa conférence Cloud Next serait finalement organisée en ligne à cause du coronavirus. La société prévoit par exemple de mettre en place des keynotes en streaming.

Une conférence importante pour Google

C’est désormais la I/O 2020 que l’entreprise est contrainte d’annuler. Elle devait se tenir du 12 au 14 mai à Mountain View, juste à côté du QG de Google, et accueillir plus de 7 000 personnes. Chaque année, la firme y présente ses derniers produits et les nouveautés à venir sur ses différentes plateformes. En 2019, elle y dévoilait un smartphone, le Pixel 3a, pour la première fois.

« En raison des préoccupations concernant le coronavirus (COVID-19), et conformément aux directives du CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et d’autres autorités sanitaires, nous avons décidé d’annuler l’événements physique de l’I/O au Shoreline Theatre », a déclaré la société.

Des compensations prévues

Ceux qui se sont procurés un billet vont être remboursés, et n’auront pas besoin de participer à la loterie pour en acheter un pour l’I/O 2021. Google souhaite par ailleurs compenser les pertes pour les organisations locales de Mountain View en leur versant 1 million de dollars. Pour le moment, l’entreprise n’a pas communiqué sur un éventuel événement en ligne comme pour la Cloud Next, mais a assuré « explorer d’autres façons d’évoluer » afin de communiquer avec sa communauté de développeurs.

L’épidémie de coronavirus affecte décidément de nombreux secteurs… et les géants de la tech sont loin d’être épargnés, reste à voir si cela se traduira sur leur chiffre d’affaires.