Mise à jour : Suite au communiqué de presse de Sinot, l’information selon laquelle Bill Gates serait désormais propriétaire d’Aqua a été démentie.

En 2017, Bill Gates investissait 80 millions de dollars pour créer une ville intelligente. Aujourd’hui, comme le relaie Engadget, il est la première personne à investir dans un superyacht à hydrogène. Aqua, le bateau en question devrait naviguer d’ici 2024. De quoi continuer les voyages luxueux en mer, mais en polluant moins.

Un bateau à 589 millions d’euros

L’ancien patron de Microsoft a visiblement acquis l’un des plus importants signes extérieurs de sa richesse : un “superyacht” qui fonctionne grâce à l’hydrogène. L’Aqua de la société Sinot, est un bateau de 370 pieds (112 mètres), qui vaut environ 644 millions de dollars. Il dispose de 5 ponts et d’un espace pour 14 invités et 31 membres d’équipage. Côté équipement, Bill Gates ne manquera aucune session de sport puisque le bateau est équipé d’une salle dédiée.

Aqua fonctionne grâce à deux moteurs de 1 MW qui sont alimentés grâce à des réservoirs d’hydrogène. Il n’est cependant pas entièrement écologique. En effet, le navire disposera, à terme, d’un moteur diesel de secours lui permettant d’accéder au port, un équipement indispensable car les stations de remplissage d’hydrogène ne sont pas si fréquentes à quai.

Aqua bateau acquis par Bill Gates

Image : Sinot

Bill Gates soutiendrait symboliquement la technologie zéro émission ?

Bill Gates est actuellement considéré comme le deuxième homme le plus riche du monde, avec une fortune estimée à 118 milliards de dollars. Avec cet investissement, il souligne une nouvelle fois son intérêts pour les carburants alternatifs ainsi que son intérêt pour les nouvelles technologies qui pourraient permettre de lutter contre les émissions faites par l’industrie et les transports. Il y a quelques temps déjà, l’homme d’affaires avait fait le choix d’investir dans Heliogen, une start-up californienne qui a pour objectif de transformer la lumière du soleil en une source de chaleur supérieure à 1000°C. Une bonne alternative aux combustibles fossiles.

Si sa nouvelle dépense est d’ores et déjà critiquée, les personnes invoquant que cette somme aurait pu servir à autres choses, il semble important de préciser que Bill Gates multiplient en fait les investissements, mais aussi les dons. Le dernier en date : un don de 100 millions de dollars pour la lutte contre le coronavirus.