Panique dans les comptes la Poste du fait d’un incident technique
CybersécuritéTechnologie

Panique dans les comptes la Poste du fait d’un incident technique

La roulette russe a fait son apparition sur les comptes la Poste en connectant les mauvaises personnes aux mauvais comptes. Un système informatique en dérive et des clients dans l’incompréhension, c’est ce que la Poste a dû assumer.

Un incident technique est survenu pour les clients la Poste. Ces derniers n’avaient pas seulement accès à leurs comptes, mais à plusieurs comptes de personnes inconnus. Une situation compliquée pour garantir la sécurité des comptes clients la Poste.

Un accès non contrôlé aux comptes clients

En se connectant, certains utilisateurs ont eu la surprise de ne pas arriver sur leur espace privé, mais plutôt sur celui d’une autre personne. En rafraîchissant la page, les usagers seraient tombés sur un compte différent du premier. Une situation délicate qui remet en question l’ensemble de la sécurité appliquée par l’entreprise la Poste. Par ailleurs, en quelques minutes, cet incident a réussi à atteindre près de 2928 comptes.

Il était donc possible pour celui qui tombait nez à nez avec un nouveau compte d’accéder aux factures ou encore aux commandes passées par l’usager principal du compte.

Une perte de crédibilité et de confiance

Il a fallu près de 30 minutes pour que la Poste parvienne à passer son site online en maintenance. Les données de ces 2928 comptes ont donc été partagées à de nombreux utilisateurs et de façon aléatoire. Une situation critique pour répondre à la problématique actuelle qui concerne le digital : comment créer une relation de confiance avec l’utilisateur à travers la technologie.

Face à une concurrence ardue avec des professionnels du e-commerce comme Amazon, la Poste va rapidement être confrontée à de lourde problématique numériques. Les enjeux pour la Poste sont donc importants entre l’expérience client en constante évolution et la confiance dont ces derniers ont besoin. De plus, la diffusion d’informations personnelles de ses utilisateurs ne renforce pas la crédibilité de l’entreprise en terme de sécurité.

Send this to a friend