Amazon est en train de tester pour un nouveau service de livraison qui pourrait grandement réduire toute sa logistique. L’idée serait de créer son propre service, ce qui lui permettrait de proposer des livraisons express en deux jours, mais aussi d’accélérer les acheminements.

C’est Bloomberg qui a annoncé ce projet sur son site. Jusqu’ici, les derniers kilomètres étaient laissés à des sociétés comme FedEx, UPS, Colis Privé, Chronopost, ou même La Poste. Ce service est actuellement en phase de test aux États-Unis, mais il avait déjà vu le jour en Inde il y a deux ans. Le géant prévoit même de lui donner un nom : Seller Flex.

Amazon s’attaque probablement à un de ses postes de dépense les plus importants. En misant sur une intégration verticale, il lui sera non seulement possible d’être autonome, mais aussi de générer de nouveaux revenus. Parce que là tout de suite, on pense camion de livraison, mais il ne faut pas oublier qu’Amazon a de grands projets pour les drones. Alors un revendeur comme Zalando qui soustraite aussi ses livraisons pourrait très bien s’allier à Amazon pour obtenir de meilleurs délais, et probablement de meilleurs prix.

amazon drone

Le drone d’Amazon pour effectuer les livraisons

Dans un second temps, il y a fort à parier que ces Seller Flex soutiendra les projets d’expansion du GAFA qui a récemment acquis Whole Foods, ou ouvert des librairies ainsi que des drives.

Nous n’avons pas plus de détails pour l’instant, si ce n’est que le service démarrera sur la côte Ouest des États-Unis et sera déployé dans d’autres États dès 2018.

Amazon nous prouve une fois de plus qu’il peut tout faire. Streaming, service cloud, grande distribution, intelligence artificielle, drones …

Source