Feels : fini les matchs, place à la rencontre au feeling
Application

Feels : fini les matchs, place à la rencontre au feeling

Plus besoin d'errer entre ces profils sans originalité, Feels revoit l'application de rencontre

Le marché des applications de rencontre a explosé au cours de ces dernières années. Il faut dire que la situation démographique française y est plutôt favorable. Entre divorces, mariages tardifs, infidélité, ou encore solitude, tout le monde à une raison de télécharger Tinder ou équivalent. De plus, chaque tranche d’âge est en capacité de trouver une application qui lui convient. Si le marché semble saturé, l’innovation peut tout de même trouver sa place. C’est le cas de Feels.

Lancée le 11 avril dernier, cette application ne parle plus de « like » ou de « dislike », mais bel et bien de « feels ». En se promenant sur l’application au format story, l’utilisateur peut visiter des profils et envoyer des feels. De la même manière qu’un like, le feels permet à l’utilisateur de montrer à l’autre que son profil l’intéresse, de plus il peut, contrairement au like, y joindre un message pour expliquer sa démarche et ainsi lancer une éventuelle discussion. D’après ses créateurs Daniel Cheaib, Laurent de Tapol, et Ludovic Lapert, cette fonction permet de mener à des conversations plus naturelles et surtout rendre l’application plus humaine en prenant le temps d’envoyer un commentaire à chaque feels. Jusqu’à présent, les utilisateurs Tinder ou Happn sont souvent considérés comme des produits dans un catalogue, que l’on désire ou non en se basant sur la simple approche physique.

Longtemps, le score Elo de Tinder a conduit aux hypothèses les plus folles, sans pour autant avoir été compris par les utilisateurs. Feels joue la transparence et préfère miser sur la transmission d’émotion humaine plutôt que de confier cette tâche à une IA. Pour parvenir à un résultat plus naturel, Feels propose la création d’un compte en neuf séquences, qui seront consultables comme une story Instagram. Il est donc demandé de joindre six photos ou vidéos que l’on peut commenter. Puis, les trois dernières séquences demandent de choisir trois questions parmi 30 et d’y répondre. Oui, la création d’un est bien plus longue que sur Tinder, encore une fois, mais le résultat présente des comptes différents, et plus originaux les uns que les autres.

Feels est dès à présent disponible sous iOS et Android.

Send this to a friend