Le célèbre score Elo permet de vous trouver les meilleures affinités sur Tinder. Dorénavant, l’application de rencontre laisse de côté ce mystérieux score et propose un nouvel algorithme.
Ce dernier ressemble assez à son prédécesseur en prenant maintenant en compte combien vous utilisez l’application. Tout comme le score Elo, ce nouvel algorithme reste très flou et laisse encore une fois les utilisateurs spéculer sur les raisons pour lesquelles ils n’obtiennent pas de match.

En 2016, Sean Rad, le CEO de Tinder, affirmait à Fast Company que le score Elo est inspiré des échecs et basé sur la « désidérabilité ». Jonathan Badeen, vice-président innovation produit, le compare à Warcraft. « Chaque fois que vous jouez contre quelqu’un avec un score très élevé, vous gagnez plus de points que si vous jouiez contre quelqu’un avec un score plus bas ». En quelques sortes, si vous matchez avec une personne plus attrayante, votre classement Elo est à la hausse.

Contrairement à d’autres sites de rencontre, les profils Tinder ont relativement peu de détails, de sorte que les attirances soient basées uniquement sur la photo du profil. Dorénavant, Tinder vient de déclarer sur son blog : « notre système actuel ajuste les matchs potentiels que vous rencontrez chaque fois que votre profil est aimé ou non, et tous changements dans l’ordre de vos matchs potentiels se refléteront en 24 heures ou plus. » Pareil que pour le score Elo, Tinder se base sur les personnes intéressées par votre profil, mais sans plus de précisions.
Par ailleurs, Tinder confirme qu’aucune donnée concernant votre couleur de peau ou votre salaire n’est prise en compte.

Malgré très peu de transparence de la part de Tinder, l’entreprise explique : « Tinder vous associe, en utilisant votre activité récente, vos préférences et votre emplacement. » L’application de rencontre confirme toutefois que les utilisateurs les plus actifs seront récompensés davantage. Ce changement d’algorithme est clairement effectué pour stimuler l’engagement et par la suite stimuler les achats in app, de Super Like par exemple.