L’application Instagram est bien déterminée à nous faire regarder des vidéos IGTV. C’est sur Twitter que la société a annoncé l’intégration d’aperçus IGTV dans le fil d’actualité. Une annonce critiquée, qui indique que l’application n’est pas un réel succès et montre surtout à quel point Instagram est prêt à nous forcer à les regarder.

L’application IGTV a été lancée en juin 2018, pour concurrencer YouTube et indirectement la télévision. Les créateurs peuvent ainsi créer des vidéos d’une durée maximale de 10 minutes directement sur la plateforme. Depuis les vidéos verticales ont été intégrées dans l’application principale Instagram à travers l’onglet Explore, un bouton situé tout en haut du fil d’actualité, mais également des bannières qui indiquent l’ajout d’une nouvelle IGTV de la part d’un créateur que l’on suit.

Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessus, dans votre fil d’actualité se glissera entre les publications traditionnelles des aperçus d’une minute d’IGTV. Sur la vidéo, un bouton avec écrit « regarder la vidéo entière» sera présent. Si vous cliquez dessus, la vidéo en question apparaît.

Un ajout qui dérange et dont personne ne veut …

Les différentes actions menées par Instagram pour inciter les utilisateurs à regarder ce qui se passe sur IGTV, interrogent. Alors qu’un représentant d’Instagram explique « avec les prévisualisations d’IGTV dans le flux, nous facilitons encore davantage la tâche de découvrir et de regarder le dernier contenu vidéo de vos influenceurs préférés », on doute du succès de l’application. Bien que l’intégration peut être perçue comme un simple teasing et répond bien à la promesse d’Instagram qui est de nous proposer du contenu que l’on aime et nous faire découvrir de nouvelles choses, elle montre également que la société est consciente de l’impopularité de son application.  

Côté commentaires, ils sont plutôt négatifs. Certains expliquent que “personne ne veut de ça”, “personne ne l’a demandé” et d’autres en profitent pour réclamer un dark mode ou encore l’apparition chronologique des posts dans le feed…
Instagram est donc loin des réels besoins de ses utilisateurs.