Le nouveau président Shuntaro Furukawa âgé de 46 ans succède à Tatsumi Kimishima qui a quitté la société temporairement suite au décès tragique de Satoru Iwata il y a 3 ans. Shuntaro Furukawa plus jeune que ses prédécesseurs garde néanmoins la philosophie de Nintendo : innover. Faire grandir une idée pour la faire devenir une révolution.

C’est en pensant comme ceci que Nintendo a créée toutes ses consoles à succès. Aujourd’hui, alors que les Nintendo Labo remportent un franc succès, il est grand temps pour la firme japonaise de penser au années à venir, et trouver une autre idée de génie. Justement, il se pourrait bien que Shuntaro Furukawa ait quelque chose derrière la tête.

Profitant de cette période d’optimisme qui plane sur Nintendo, son président souhaite investir 1 milliard de dollars dans ce marché florissant. En effet suite aux résultats très convenables des ventes de la Switch, Shuntaro Furukawa, vient de dévoiler un de ses plans d’avenir : le jeu mobile. La firme japonaise rejoindra ainsi Google qui a lancé une société spécialement dédiée à la création de jeux pour smartphone. Ce marché va générer à lui seul plus de 78 milliards de dollars en 2018, soit plus de la moitié sur marché du jeu vidéo.

L’idée d’émergence de produits qui se transforment en quelque chose de grand, de la même manière que les consoles de jeux, est le moteur de l’activité de Nintendo. D’après ce que je peux voir, les jeux sur smartphone sont ceux que je veux le plus développer,” a déclaré Shuntaro Furukawa à la bourse japonaise.

Ce n’est pas non plus une exclusivité, puisqu’on se souvient bien sur de Pokémon GO qui est devenu un phénomène planétaire ! Néanmoins on se souvient aussi des nombreuses critiques concernant son gameplay quelque peu dépassé et autres problèmes techniques. Ou encore le superbe Mario Run qui est en tous points un bon jeu mais qui a fait reculer ses potentiels utilisateurs devant son prix élevé.

Il est nécessaire donc que Nintendo prenne ses marques dans ce domaine qui reste peu familier à la firme. Même s’il est vrai que la technologie de la Nintendo DS se rapproche de celle des jeux mobiles. Les énigmes du professeur Layton pourraient parfaitement faire l’objet d’un jeu mobile.