L’année dernière, lors du Motor Show de Genève, Airbus et Italdesign ont présenté Pop.Up, un concept de voiture volante. Cette année, Audi s’associe au duo pour collaborer sur une nouvelle version de ce concept, baptisé Pop.Up Next.

Le concept est le suivant : l’engin ne vole pas grâce à un système d’ailes ou de rotors, comme c’est souvent le cas pour d’autres concepts de voiture ou d’hélicoptères volants. Ici, on parle plutôt d’une cabine et de 4 roues: jusque là, le concept reste proche de la voiture traditionnelle. Pour voler, cette entité est soulevée par un drone qui est installé sur le toit de la voiture. Une fois dans les airs, les personnes à bord de cette voiture contrôlent le vol grâce à un tableau de bord. Un système de reconnaissance faciale et de mouvement des yeux a aussi été développé et présenté par Italdesign lors du salon de Genève cette année.

Audi apporte l’expertise en voiture électrique et autonome. La cabine dans laquelle les passagers sont installés possède une batterie intégrée, qui fonctionne avec une plus grande batterie liée aux roues et au système de drone. Le partenariat avec le constructeur allemand a permis de repenser le design de la voiture, et de réduire son poids. Quant à Airbus, il travaille sur le système de drone qui permet à l’engin de voler et sur l’aérodynamique de la cabine passager. Italdesign collabore avec Airbus sur un système de verrouillage et déverrouillage de l’habitacle pour augmenter la sécurité des passagers.

Dans la vidéo ci-dessus, les trois partenaires présentent une nouvelle utilisation impressionnante du véhicule volant. De fait, le passager d’un avion a la possibilité de commander un Pop.Up Next depuis son siège, avant que le véhicule d’Airbus et ses collaborateurs ne le récupère au terminal de l’aéroport.

Survolerons-nous les embouteillages de la ville bientôt?

Source