Insights Technologie

Le Venezuela lance sa propre cryptomonnaie : le petro

Le pays joue son avenir économique sur une monnaie virtuelle.

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, l’avait promis, c’est chose faite. Le Venezuela devient officiellement le premier pays au monde à se doter d’une cryptomonnaie souveraine. La banque centrale vénézuélienne, a entamé la vente de 38,4 millions de petros, nom de cette nouvelle monnaie virtuelle. Une initiative qui veut permettre au pays, au bord de la faillite, de contourner le blocus imposé par les États-Unis.

La mise en vente de cette cryptomonnaie, basée sur les réserves de pétrole du Venezuela, a débuté officiellement le 20 février, au prix de 60 dollars. Caracas entend ainsi émettre 100 millions de petros, dont elle gardera 17,6 % en réserve. Selon les autorités cette opération devrait lever près de cinq milliards de dollar.

Avec la chute des cours de l’or noir, dont l’état sud-américain tire 96% de ses devises, le Venezuela connaît une crise économique sans précédent. La monnaie locale ne cesse de perdre de sa valeur, entraînant une inflation record. Le pays a une dette colossale que certains experts estiment à 150 milliards de dollars. S’ajoute à cela, les sanctions financières des États-Unis. Washington interdit, depuis 2017, à ses citoyens et ses entreprises d’acheter des obligations du Venezuela et de son groupe pétrolier d’Etat PDVSA.

Face à ce constat alarmant, les autorités misent donc sur la cryptomonnaie. Cet instrument devrait permettre d’échapper aux sanctions des américains, mais également de créer l’engouement de nouveaux investisseurs et de combattre l’inflation.

Rien n’est cependant gagné. Le petro attire la méfiance de beaucoup de spécialistes et d’opposants au gouvernement Maduro. L’instabilité économique et politique du pays fragilise la confiance en cette monnaie. D’autant plus que, contrairement aux autres monnaies virtuelles, qui ont un fonctionnement décentralisé, sans banque centrale, le petro va être émis et régulé par le gouvernement vénézuélien.

Malgré tout, Nicolas Maduro a annoncé avoir récolté 735 millions d’«intentions d’achat» en moins de 24 heures. La question est de savoir si le petro tiendra dans la durée.

SOURCE.

Send this to a friend