Technologie

RCS : une cure de jouvence pour les 25 ans du SMS ?

Le SMS a célébré ses 25 ans. Il demeure très utilisé mais doit faire face à la concurrence de nouvelles technologies. Le RCS (Rich Communication Services) est la réponse des opérateurs de télécoms pour contrer les messageries instantanées. Allons-nous réellement assister à l’entrée dans les mœurs de ce système ou est-il condamné à l’échec ?

25 ans de SMS

En décembre 1992, le 1er SMS est envoyé par un ingénieur anglais pour adresser ses vœux à un collègue. Inventé par l’équipe finlandaise de Matti Makkonen, le Short Message Service est lancé pour le grand public en 1999. Le succès est immédiat. En 2017, près de 47,1 milliards de sms ont été envoyés en France durant le seul deuxième trimestre de l’année !

Tout comme les particuliers, les entreprises ont rapidement été séduites par le potentiel de ce service. Porté par l’intégration aux téléphones portables de nouvelles technologies comme la géolocalisation, le SMS conquiert le monde du business. Une campagne de sms géociblé permet d’acquérir et de fidéliser des clients de manière plus précise.

Le RCS, c’est quoi ?

Le Rich Communication Services (RCS) est un nouveau protocole proposé depuis 2012 par différents opérateurs sous le nom de Joyn. Il offre la possibilité d’envoyer des documents (textes, photos, vidéos) sans limite de taille. Une facture ou un billet d’avion peuvent ainsi être envoyés en Haute Définition. Le chat et les discussions de groupe instantanées sont également disponibles.

Joyn fournit des statistiques très intéressantes pour les entreprises :

  • L’état du massage : a-t-il été reçu ? Si oui, est-ce-que le destinataire l’a lu ?
  • La durée de lecture du message
  • Un lien présent dans le RCS a-t-il été cliqué ?
  • Toutes ces données peuvent donner une nouvelle dimension aux campagnes de marketing.

Véritable changement ou innovation vaine ?

Les avantages de Joyn sont nombreux, autant pour le monde professionnel que pour la sphère personnelle. Il existe néanmoins des contraintes techniques qui limitent aujourd’hui son utilisation :

Le réseau 4G : les RCS ne peuvent être envoyés que dans les zones couvertes par la 4G. Les opérateurs français annoncent que les deux tiers du pays sont en 4G. Cela demeure insuffisant pour intéresses le grand public aujourd’hui.

Les téléphones : la plupart des fabricants intègrent la nouvelle norme. Toutefois, de nombreux modèles de smartphone ne sont pas compatibles.

Les forfaits : peu d’offres incluant Joyn existent à ce jour.

Les RCS demandent donc un gros travail de la part de tous les acteurs du monde des télécoms avant de remplacer le SMS.

Send this to a friend