Technologie Tendances

Google Street View permet de récolter des données démographiques

... et même prédire des tendances de vote par quartier

Des chercheurs ont utilisé des logiciels de reconnaissance d’images sur Google Street View pour collecter des informations démographiques sur la population. Ils seraient même capables de faire des prédictions de vote par quartiers en se basant sur l’étude des images mises à disposition par Google.

Google Street View permet à n’importe quelle personne connectée à internet de visualiser en 3D et à la première personne un endroit dans le monde. Cette fonctionnalité que propose Google représente une très grande quantité d’images. Avec les avancées technologiques en matière d’intelligence artificielle, mais surtout de reconnaissance d’images, des spécialistes ont eu l’idée d’analyser la totalité des clichés présents sur Google Street View pour collecter des informations sur la population aux États-Unis.

L’équipe de chercheurs dirigée par le scientifique Timnit Gebru a utilisé des algorithmes de reconnaissance d’image pour analyser plus de 50 millions d’images de rue ainsi que les données géographiques liées. Ils auraient déjà pu identifier le modèle et la marque de plus de 22 millions de véhicules. En croisant ces données avec des sources externes comme l’American Community Survey ou les registres électoraux présidentiels, ils sont capables de faire des prédictions exactes sur le revenu, l’origine ethnique, le niveau d’éducation et le vote d’une population.

Pour réaliser cette étude massive d’images, les spécialistes ont dû trouver un moyen de construire l’algorithme pour qu’il soit capable de reconnaître un modèle de véhicule. Pour cela, ils ont fait appel à des experts en automobile pour identifier les véhicules dans un échantillon d’un million d’images. Le logiciel a ensuite été mis au point à partir de ces identifications pour qu’il soit capable d’identifier une voiture comme un spécialiste. Ils ont finalement pu traiter 50 millions d’images en seulement deux semaines.

Il s’agit là d’une véritable prouesse qui n’aurait pas pu être réalisée sans l’aide de l’intelligence artificielle. Selon le New York Times, il aurait fallu 15 années pour qu’une équipe humaine puisse réaliser cette tâche.

Source.

Send this to a friend