Airbnb a annoncé sur son blog qu’elle travaillait sur un service permettant à un hôte de créer des scènes en 360° pour qu’une personne puisse observer son logement avec un casque avant de réserver.

La plateforme de location de biens entre particuliers fait constamment évoluer les services qu’elle propose. Récemment, Airbnb a ouvert la possibilité pour les futurs locataires de partager le paiement d’une réservation. Fini le temps des cagnottes ou des remboursements à durée illimitée. En septembre, la plateforme a fait l’acquisition de la société Resy, un service qui permet de faire des réservations de restaurants. Petit à petit, Airbnb révolutionne l’expérience de voyage pour retirer toutes les petites contraintes.

L’utilisation de la VR va permettre de pousser encore au-delà ces services. Un voyageur pourra consulter le plan de l’appartement qu’il souhaite louer depuis son téléphone ou son ordinateur, et même avoir un aperçu à 360° de certaines pièces.

« La réalité virtuelle nous donne l’opportunité de repenser où l’inspiration arrive, et pousser l’organisation du voyage sur un autre niveau. Elle peut aussi permettre aux personnes de se connecter avec leur destination, hôte, ou co-voyageurs. Les capacités des photos à 360 ou des scans 3D permettent à une personne de mettre les pieds dans un logement ou dans une ville et pour voir à quoi ils doivent s’attendre et ainsi s’orienter avant qu’ils quittent leur maison, » peut-on apprendre sur le site de Airbnb.

Airbnb realite virtuelle

La plateforme a aussi des projets pour la réalité augmentée. L’idée serait d’apporter des informations contextuelles grâce à une reconnaissance de l’environnement du voyageur. Cela lui permet d’être orienté vers un lieu à voir, ou un établissement à fréquenter. Aussi, dans un logement, cela pourrait être utilisé pour comme une application de tutoriel pour comprendre comment fonctionne le thermostat, ou un autre appareil de la maison.

Voilà de bonnes idées proposées par Airbnb qui pourraient être aussi appliquées au monde de l’hôtellerie. La multiplication des chambres pourrait permettre de réduire les coûts d’échelle du développement des manuels. Pour ce qui est de l’orientation touristique, mieux vaut passer par une application mainstream, car à moins d’être un client très fidèle, qui a l’application mobile d’un hôtelier dans son smartphone en dehors des périodes de vacances ?