Depuis son arrivée sur le marché, Airbnb ne cesse de bousculer les codes, tant en terme de service que de communication. Les opérations Night At d’abord, qui proposaient de passer une nuit dans un lieu insolite, puis le lancement de Trips, une plateforme de réservation de vols, ont clairement contribué à la diversification des expériences du service. La plateforme communautaire continue sur cette fois en annonçant dans un communiqué qu’elle se lançait dans la réservation de restaurants.

Pour son nouveau service de réservation, Airbnb s’est associé à Resy, une application mobile créée en 2014 à NY. Spécialisée dans la notation et la réservation de restaurant, Resy a été supporté par la plateforme d’hébergement à hauteur de 13 millions de dollars en janvier, sans pour autant que les deux entités ne parlent d’un potentiel rachat. Pour le moment, le service est proposé dans 16 (grandes) villes américaines, dont New-York, Los-Angeles ou la Nouvelle-Orléans. Dans les faits, un onglet de plus apparaitra sur le site d’Airbnb, menant l’utilisateur à la base de données de la start-up pour l’instant composé de 650 restaurants. Les deux groupes testent leur collaboration à San Francisco depuis le mois de mai de cette année, collaboration qui semble concluante puisque l’objectif d’Airbnb est d’étendre son offre à l’international d’ici la fin de l’année.

Dans le communiqué, Airbnb précise « La possibilité de réserver un restaurant fait partie de notre engagement de nous investir dans tous les aspects d’un voyage, pas seulement sur le logement ». Selon un sondage, 2/3 des utilisateurs feraient une réservation dans un restaurant durant leur séjour, et selon le billet, « Nous [Airbnb] répondons à un problème qu’aucune autre entreprise de voyage n’a su résoudre : proposer au client le bon restaurant dans une ville qu’il ne connaît pas ».

En espérant que la France puisse tester le service l’an prochain.

Source : The Verge

A propos de l'auteur

Content Manager à Siècle Digital. J'aime écrire et surfer.

Send this to a friend