C’est depuis quelque temps maintenant que je souhaite rédiger un sujet sur deux livres qui m’ont particulièrement marqué aussi bien à titre professionnel que personnel. Le premier a été écrit en 1928 est cité comme : LE manuel classique de l’industrie des relations publiques (Noam Chomsky – ndlr). On peut aisément dire que le premier livre qui théorise l’influence tout en montrant des exemples concrets. Quant au deuxième, il date de 1997 et son titre fait directement référence à un autre livre paru en 1932.

Voir d’autres présentations de livres et auteurs.

Vous me direz : qu’est-ce qu’il a avec des livres référant au du début du XXè siècle ? Il faut avoir en tête que le marketing d’influence moderne vit ses débuts et que les théories et faits décrits marquent profondément notre quotidien, mais également notre Histoire. Essayez de comprendre l’influence sociale sans comprendre son histoire, c’est comme penser sans réflexion.

PROPAGANDA : COMMENT MANIPULER L’OPINION EN DÉMOCRATIE – EDWARD BERNAYS (PARUTION 1928)

livre sur l'influence : Propaganda de Edward Bernays

[…] Un document édifiant où l’on apprend que la propagande politique au XXe siècle n’est pas née dans les régimes totalitaires mais au cœur même de la démocratie libérale américaine. – Norman Baillargeon, philosophe, professeur à l’université du Québec à Montréal.

RÉSUMÉ : les chapitres un à six abordent la relation complexe entre la psychologie humaine, la démocratie et les sociétés. La thèse de Bernays est que des personnes «invisibles» qui créent le savoir ordinaire, le sens commun, au moyen de la propagande, dominent les masses avec le pouvoir de façonner les pensées, les valeurs et la réponse citoyenne “l’Ingénierie du consentement” des masses serait vital pour la survie de la démocratie.

L’AUTEUR : neveu de Sigmund Freud émigré aux États-Unis, fut l’un des pères fondateurs des  » relations publiques « . Conseiller pour de grandes compagnies américaines, Bernays a mis au point les techniques publicitaires modernes. Au début des années 1950, il orchestra des campagnes de déstabilisation politique en Amérique latine, qui accompagnèrent notamment le renversement du gouvernement du Guatemala, main dans la main avec la CIA.

LIEN VERS LE LIVRE

LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE – SERGE HALIMI (PARUTION 1997)

Livre sur l'influence : Les nouveaux chiens de garde livre de serge halimi

« Des médias de plus en plus présents, des journalistes de plus en plus dociles, une information de plus en plus médiocre », une sentence qui résume bien l’esprit de l’auteur qui, avec les résistants contre la pensée unique, hier Paul Nizan, aujourd’hui Chomsky, signe un plaidoyer lapidaire pour la dissidence intellectuelle.  – Anne Barrat.

RÉSUMÉ : Serge Halimi y présente, en quatre chapitres, son analyse de ce qu’il considère comme une collusion entre pouvoirs médiatique, politique et économique, à l’aide d’une étude qui se veut exhaustive sur la télévision et les grands journaux français. Il prétend aussi démonter le traitement parfois partial et complaisant de certains médias français vis-à-vis des sociétés qui en sont les actionnaires.

L’AUTEUR : Serge Halimi, né le 2 août 1955, est un écrivain et journaliste français.Membre de l’équipe de rédaction du Monde diplomatique depuis 1992, il occupe depuis mars 2008 le poste de directeur de ce mensuel.

LIEN VERS LE LIVRE

Crédits visuels :
(1) Photo de Bruno Cervera sur Unsplash.
(2) Photo de Freddie Marriage sur Unsplash.

A propos de l'auteur

Co-fondateur et éditeur de Siècle Digital – Plusieurs expériences dans le digital planning, le trafic management et le social media. J’étudie et je me documente beaucoup sur les notions d’influence et de psychologie sociale et cognitive.

Les commentaires sont fermés.

Send this to a friend