Cela aurait pu très bien se passer pour Instagram, mais c’est bien 6 millions de comptes qui ont été piratés la semaine dernière. Pour comprendre ce hack, il faut remonter au piratage du profil de Selena Gomez avec la publication de photographies dénudées de Justin Bieber. Après la reprise du compte par l’équipe technique d’Instagram, l’affaire cloisonnée aurait très bien pu s’arrêter là.

Mais c’est sans compter la publication du site The Verge relatant une faille beaucoup plus grande que le simple compte de la chanteuse. D’après une note du CTO d’Instagram seulement un faible pourcentage de compte aurait été touché par ce hack. Pour autant, les responsables du hack portant le pseudo de DoxAGram sur Twitter revendiquent 6 millions de comptes piratés, soit autant de numéros de téléphone portable et d’emails servant à l’authentification :

Les propos des hackers ont été en partis vérifiés par un autre média, The Daily Beast, suite à l’envoi d’un échantillon de données piratées pour prouver ses dires. Ces derniers auraient profiter d’une erreur de la plateforme pour hacker les comptes de personnalités puis ensuite s’attaquer à des profils moins populaires.

Si la proportion de comptes hackés s’avère être faible, moins de 1%, par rapport aux 700 millions de membres, en valeur cela reste tout de même 6 millions de personnes lésées. Pour Instagram, c’est un coup dur sur la confiance accordée par ses membres. Il faut rappeler que la valeur des plateformes sociales est basée en grande partie sur la communauté. Le piratage des données peut être très dangereux.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur et éditeur de Siècle Digital - Plusieurs expériences dans le digital planning, le trafic management et le social media. J'ai également été Maître Dresseur Pokémon en 1999…

Send this to a friend