YouTube empêche les recherches de vidéos terroristes avec des vidéos de déradicalisation
Réseaux Sociaux

YouTube empêche les recherches de vidéos terroristes avec des vidéos de déradicalisation

« Nous allons terroriser les terroristes, » disait l’ancien ministre de l’intérieur français Charles Pasqua. YouTube a décidé de suivre cette stratégie au mot en utilisant son support principal pour terroriser les terroristes : la vidéo.

Car c’est bien de cela dont il s’agit, pour les personnes qui chercheraient des contenus jihadistes, au lieu d’opposer un simple refus YouTube va réaliser le pire cauchemar de ces organisations en proposant à la place des vidéos demandées des contenus qui critiquent et démontent méthodiquement la propagande de recrutement des extrémistes. Cette méthode de redirection a pour objectif de toucher les personnes susceptibles de se sentir isolées et faibles donc facilement influençables.

Jigsaw, une filiale d’Alphabet (l’organisation propriétaire de Google) a collaboré avec Moonshot CVE, un entreprise spécialisée dans la ‘contre-messagerie’, pour développer du contenu efficace et pertinent. Désormais chaque fois que YouTube reconnaîtra des mots en mesure de faire partie du vocabulaire terroriste, la firme affichera une liste de vidéos de déradicalisation.

Une bonne initiative, mais comment savoir si le procédé a un véritable effet ?  Par le taux d’engagement. La firme a déjà lancé une version beta de la redirection et annonce avoir touché 320 000 personnes qui ont regardé « plus d’un demi million de minutes parmi les 116 vidéos sélectionnées. »

Dans cette optique, le distributeur de vidéo travaille étroitement avec des ONG pour avoir encore plus de contenus dans son programme de redirection, une collaboration logique après avoir laisser Amnesty utiliser ses bannières. Les prochaines étapes consisteront à adapter le programme à plusieurs langues et à intégrer le machine learning pour mettre à jour régulièrement la liste des mots déclencheur.

Source.

Send this to a friend