Les domaines d’application de la robotique se démocratisent au fur et à mesure que la technologie et ses usages évoluent, laissant place à de nouveaux champs d’activité, à l’exemple de la médecine et Preceys, de l’agriculture et Tarzan, etc. Aujourd’hui, c’est la marque de voiture Toyota qui présente son assistant, un robot issu du Romi Project.

Romi est un vétéran de guerre qui a laissé ses capacités motrices en Afghanistan il y a environ 10 ans, et qui se déplace depuis dans un fauteuil roulant. Privé de la majorité de ses habiletés physiques, Romi est par conséquent accompagné par sa femme et son fils dans ses actions quotidiennes. Le robot de Toyota a pour objectif d’accomplir les tâches que le vétéran ne peut plus effectuer, afin de lui offrir plus d’autonomie et de liberté. Ainsi, l’assistant domotique a été crée pour effectuer des activités comme ouvrir des portes ou ramener de l’eau à son propriétaire. Des QR codes sont placardés à des endroits stratégiques de la maison et font office d’interface pour le robot, qui les lit pour comprendre l’action à effectuer.

À la manière de Toyota, Hyundai proposait l’an dernier un prototype semblable à une armure d’exosquelette et ayant pour objectif de répondre aux problématiques de motricité. Il est certain que nous verrons les robots d’assistances tels que celui de Toyota et de Hyundai se démocratiser et se commercialiser au fil des années à venir. À long terme, il est probable que ce type de robots deviennent des membres de la famille (ou des membres tout court dans le cas du projet de Hyundai), à part entière.

Source : TechCrunch