Nous le savons, les technologies prennent de l’ampleur et évoluent de multiples manières : intelligence artificielle, deep learning, domotique … Les secteurs aussi sont nombreux, à l’exemple de ce robot créé pour prendre soin des cultures, ou de l’utilisation du deep Learning pour détecter des maladies. Il y a quelques jours, c’est dans le domaine de la chirurgie oculaire qu’est apparu un robot construit par la société néerlandaise Preceyes.

Douze patients ayant besoin d’une opération de l’oeil similaire ont été divisés en deux groupes : le premier a été opéré avec l’aide de la machine, le deuxième par un chirurgien humain. L’opération consistait à opérer l’intérieur de l’oeil pour enlever de la membrane sur la rétine en faisant un petit trou, une opération délicate donc. C’est aussi la première fois que la chirurgie assistée par un robot traitait l’oeil. Le robot suit des paramètres directionnels tels que haut/bas ou gauche/droite, et se contrôle avec un joystick. Il est aussi capable de filtrer les tremblements du chirurgien et s’arrête si ce dernier lâche le joystick.

Il est apparu que le robot était 10 fois plus précis que le chirurgien et que les patients opérés avec la machine avaient moins de dommages à la rétine après l’opération. Le domaine de la chirurgie semble donc en bon chemin pour dépasser les limites physiologiques des capacités humaines et ouvrir de nouvelles opportunités dans le secteur de la chirurgie oculaire.

Source : Digital Trends