Technologie

Petya : une large attaque de ransomware cause la panique dans les aéroports et les banques.

Un virus ransomware est en train de se déployer de façon fulgurante à travers l’Europe. dubbed Petya touche principalement les aéroports, les banques, les réseaux électriques, les entreprises d’assurances, et un tas d’autres structures.

Les pays principalement touchés sont l’Ukraine et la Russie. Cibles principales de l’attaque, le virus s’est d’ores et déjà déployé jusqu’au Danemark, en Espagne, mais aussi aux États-Unis.

Le directeur de l’aéroport de Boryspyl en Ukraine qui a été touché par l’attaque s’est aussi exprimé déclarant « qu’en lien avec la situation irrégulière, des vols pourraient être retardés. » Il demande aussi à ses usagers d’être compréhensifs et de garder leur calme.

De la même manière que Wannacry, les hackers demandent une ‘rançon’ de 300$ en Bitcoin. Vous pouvez d’ailleurs suivre les transactions effectuées sur le compte Bitcoin crédité. Le tout se rapprochant pour l’instant de 4000$ avec 15 transactions.

Beaucoup de fichiers sont concernés par la prise en otage dont des bien connus comme les .pdf, .pptx, .ppt, ou encore .zip.

De grandes entreprises ont déjà annoncé leur paralysie. On retrouve Maersk, principale plateforme de livraison au Danemark, mais aussi Rosneft, leader du pétrole en Russie.

Voilà une nouvelle preuve que toute entreprise est vulnérable. Si vous, salarié ou patron faites attention à vos mots de passe ou à vos données en général, votre voisin peut être la porte d’entrée pour un hacker. De nouvelles largesses seront pointées du doigt, et ce sera la faute hackers, plutôt que des lacunes de sécurité. N’oublions pas que les hackers sont le système immunitaire d’internet.

Send this to a friend