Voilà déjà une vingtaine de jours que la marque à la pomme a présenté ARKit. Une nouvelle solution pour les prochains iPhones et iPads qui va révolutionner leur gestion de la réalité augmentée. Alors que Google travaille sur Tango depuis des années, cette technologie n’est présente que dans deux smartphones sur le marché, et une tablette. De son côté Apple n’arrive que depuis quelques semaines sur ce domaine, mais commence déjà à faire ses preuves.

Déjà, ARKit va être présente d’office dans tous appareils iOS récent avec iOS11. Ce qui en fera la plateforme la plus intéressante pour déployer des applications en réalité augmentée. De plus, des développeurs ont commencé à créer quelques applications pour étudier les performances qu’offre réellement la technologie d’Apple. Le rendu vaut le détour.

Le compte Twitter @madewithARKit présente des travaux de développeurs utilisant la technologie du même nom. On voit que les rendus sont de très bonne qualité, en plus d’être fluides. De plus, on peut noter la précision de mesure lorsque les développeurs utilisent un mètre. Cela veut dire que les profondeurs et axes X,Y,Z sont très bien pris en compte.

Si vous aimez SpaceX et ses atterrissages de fusée.

Du dessin.

Un Minecraft dans votre salon.

Si tout semble fluide et très bien fonctionnent, il y’a une question de taille qui me taraude. Apple a de gros soucis avec la gestion de la batterie. Est-ce qu’une si bonne gestion de le réalité augmentée ne va pas la faire fondre encore plus vite, ou au contraire apaiser les processeurs des appareils iOS ?

Source.