Science Technologie

L’intelligence Watson d’IBM aide les médecins pour les traitements contre le cancer

L’intelligence artificielle Watson, créée par IBM, consolide sa polyvalence au fur et à mesure du temps. Indispensable à Roland-Garros quand il s’agit de délivrer des statistiques en temps réel sur les performances des joueurs, et après avoir réalisé un trailer en septembre 2016, Watson travaille maintenant dans le domaine de l’oncologie.

Entrainé par le Mémorial Sloan Kettering, Watson est capable d’analyser différents types de cancers, dont celui du sein et des poumons, puis de proposer aux patients un plan de traitement personnalisé. Plus la machine apprend, plus elle sera capable d’analyser les spécificités de chaque maladie et de s’améliorer. Des études sont parvenues à l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) et mettent en valeur la précision de l’intelligence artificielle : concernant un cancer du poumon, Watson est d’accord à 96% avec les médecins, 93% pour un cancer du rectum et 81% pour le cancer du colon.

Logo IBM Watson

Concernant le cancer du poumon et du sein, l’intelligence analyse les mutations et conseille un traitement personnalisé 78% plus rapidement qu’un médecin « humain » soit 24 minutes, contre 110 pour l’oncologue. Watson exerce en Australie, au Mexique, au Brésil, en Asie, et vient d’être préparé à 9 autres centres médicaux. La machine est aussi capable de suggérer les traitement qui doivent être arrêtés, et de stocker les dernières analyses d’un patient afin que les médecins puissent trouver rapidement les modifications concernant le plan de traitement. La machine Watson a de beaux jours devant elle dans le domaine de la médecine.

Source : Engadget

Send this to a friend