Guetzli : nouvel encodeur de JPEG par Google 35% plus performant.

2

Google a annoncé la semaine dernière la création de Guetzli. C’est un encodeur de JPEG Open Source qui peut réduire le poids des images de 35%.

Google a tout intérêt à soulager notre bande passante. Cela lui permet de réduire la puissance demandée à ses serveurs, et ainsi faire des économies. Sans parler du gain écologique pour tous.

Ce n’est pas la première initiative de la firme de Mountain View pour pousser des images plus petites. Au début de l’année, le géant a présenté RAISR, un outil d’upscaling permettant d’avoir des images avec une diagonale plus petite, pour une qualité similaire à la même 75% plus grande.

Guetzli vaut pour cookie en Suisse Allemand. Il permet d’encoder des images en JPEG sans pour autant qu’elles perdent leur compatibilité avec les navigateurs. Le programme entre en jeu lors de la quantification de la compression d’une image. À ce moment là, on oublie la qualité visuelle du contenu pour un gain de poids. Guetzli influe sur la perception des couleurs pour rendre l’image plus détaillée que les méthodes actuelles. Grâce à cela, l’encodeur peut réduire de 35% le poids d’une image. Seul hic : l’encodage prend un peu plus de temps que ses congénères.

Guetzli compression

Une image 20×24 pixel zoomée sur l’oeil d’un chat. La version non compressée est à gauche, au milieu l’encodage classique, Guetzli est à droite.

Grâce à ce nouvel encodeur, qui rappelons-le, est Open Source, les développeurs vont pouvoir créer des pages plus légères et qui se chargent plus vite. Ainsi les internautes pourront consommer moins de données. De l’autre côté, la facture de l’hébergeur sera moins cher puisque la bande passante aura été moins importante.

C’est gratuit, et tout le monde y gagne.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.

Send this to a friend