Starbucks développe un système de commande intelligent

1

Terminé les fautes d’orthographe sur le macchiato ! L’enseigne Starbucks a annoncé, pendant son séminaire avec les actionnaires, l’utilisation d’une nouvelle technologie pour répondre aux objectifs que s’est fixée l’entreprise sur les cinq prochaines années. Surfant sur la vague de l’intelligence artificielle et des chatbots, la compagnie va lancer une application mobile fonctionnant comme un système de commande conversationnel. C’est beau sur le papier, mais que va apporter concrètement cette application intelligente ?

L’app My Starbucks Barista (nommée ainsi) fonctionnera comme un chatbot, soit une messagerie contextualisée selon le profil du client et ses besoins. La technologie a été présentée sous la forme d’une démo où l’interlocuteur a poussé le vice en commandant un macchiato dans lequel il souhaitait se faire servir dans une grande tasse avec une pointe de crème. L’AI a parfaitement réagi…

starbucks-ai-chatbot

“Today, Starbucks will unveil an innovative conversational ordering system, My Starbucks Barista, powered by groundbreaking Artificial Intelligence (AI) for the Mobile App. Mobile App customers will be able to place their orders via voice command or messaging interface, delivering unparalleled speed and convenience, enhancing customer loyalty and engagement and further extending the accessibility of the app. The My Starbucks Barista feature will roll out first on iOS in limited beta in early 2017 and be made available to more iOS and Android users in subsequent releases.”

starbucks-ai-chatbot-paiement-mobile

L’intérêt de développer une intelligence artificielle est double pour Starbucks. Cela permet de récupérer un maximum de données sur sa clientèle ainsi que de fidéliser cette dernière en personnalisant sa relation client.
Ce développement s’inscrit également dans une stratégie lancée auparavant de fidélisation avec son programme Starbucks Rewards qui comptabilise 12 millions de membres ! Dont 8 millions utilisent déjà leur mobile comme moyen de paiement, ce qui en fait une belle opportunité de lancement.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur et éditeur de Siècle Digital - Plusieurs expériences dans le digital planning, le trafic management et le social media. J'ai également été Maître Dresseur Pokémon en 1999…

Envoyer à un ami