À partir du mois de septembre, Google Chrome va donner moins d’importance au format Flash, au profit du HTML5.

Avec plus de 90% des contenus Flash du web mondial qui se chargent en fond, ce format ne sert qu’à des outils comme l’analytics. Pour la firme de Mountain View, cela ralentit considérablement notre navigation. À partir de la version 53 de Chrome qui sortira en septembre, le navigateur commencera à bloquer Flash au profit du HTML5. Ce format étant bien plus léger et rapide, il permettra d’accélérer le temps de chargement des pages et d’économiser de la batterie ou de la data.

Dans la même catégorie

Le processus pour se débarrasser de Flash dans Chrome ne prendra que quelques mois, jusqu’à la version 55 du navigateur. Google envisage de mettre pour cette version le HTML5 comme seule option.

Lorsque vous visiterez un site réalisé sous Flash, le navigateur vous incitera à utiliser la page dans son autre version, jusqu’à ce que le HTML5 soit intégré par défaut.

La firme de Mountain View suit les initiatives lancées par ses concurrents avec Safari ou Edge qui se détachent eux aussi du format Flash.

Source.