Vous avez envie de vous lancer dans le e-commerce mais ne savez pas comment vous y prendre ? On vous présente 4 erreurs à éviter pour vous aider à recruter vos premiers clients et à développer votre site.

Ne pas rédiger de business plan.

Le business plan est un document de présentation de votre activité. Il intègre des éléments sur votre marché, vos concurrents, la solution que vous apportez à un certain besoin ainsi que des prévisions financières de votre site e-commerce.
Au lancement de votre plateforme, il est nécessaire que vous ayez réalisé une ébauche de ce business plan pour votre site e-commerce qui comprendra des premières informations sur votre projet, son potentiel et sa modélisation financière. Au fur et à mesure que votre plateforme se développera et que vous aurez vos premiers clients, vous pourrez améliorer ce business plan et avoir des prévisions financières plus précises.
Par exemple, grâce à vos premiers mois d’activité, vous serez en mesure de connaître le panier moyen des clients ou encore le taux de conversion sur votre plateforme. Ces informations sont des données clés de votre activité et de votre modélisation financière.
Votre business plan sera alors de plus en plus fiable et vous permettra, si vous en avez besoin, de lever des fonds pour développer votre entreprise.

Passer trop de temps à développer sa plateforme.

Une plateforme e-commerce efficace et optimisée ne se fait pas en un clin d’œil, vous allez l’améliorer sans cesse, faire des versions de plus en plus abouties. Ces améliorations vont se faire grâce aux retours que vous aurez de vos clients et à l’expérience que vous allez engranger.
Il est donc plus intéressant de mettre en ligne votre plateforme e-commerce quand elle est tout juste suffisamment développée pour effectuer vos premières ventes et de la faire évoluer petit à petit plutôt que de passer beaucoup de temps à développer un site dont vous ne savez pas s’il correspond aux attentes de votre marché.

Vouloir lever des fonds rapidement.

Tant que vous pouvez continuer à vous développer sans lever des fonds, faites-le. D’autant plus à votre lancement où vous ne savez pas si vous allez parvenir à attirer des visiteurs sur votre site et à les convertir en clients.
Une levée de fonds vous demandera beaucoup du temps à mettre en place (rédaction de business plan, préparation d’un pitch, rendez-vous avec des investisseurs,…), c’est autant de temps qui sera perdu pour le développement de votre plateforme et la mise en place de vos stratégies. En plus de cela, si vous parvenez à lever vos fonds vous aurez des comptes à rendre à vos investisseurs et perdrez ainsi en liberté. Or il est primordial que vous gardiez une marge de manœuvre, que vous puissiez essayer des stratégies, des business model différents, que vous ayez la liberté d’échouer pour affiner votre offre.

Ne pas avoir de véritable stratégie d’acquisition de clients.

Avant même de lancer votre plateforme, vous devez avoir réfléchi à la manière dont vous allez :
• Attirer des visiteurs sur votre site;
• Convertir ces visiteurs en clients.

En effet, des dizaines de sites naissent chaque jour, donc pour ne pas être noyé dans cette masse et perdu à la 25e page Google sur vos mots-clés phares, vous devrez préparer un plan d’action précis et vous y tenir.
Ce plan d’action doit comprendre :
• Vos stratégies d’acquisition de clients ;
• Votre budget pour ces stratégies et vos coûts d’acquisition de clients : pour chaque stratégie, combien dois-je débourser en marketing pour recruter un client ?
Par exemple, si votre stratégie comprend de la publicité sur Facebook, vous devrez définir le mode d’enchères que vous souhaitez mettre en place (payer pour un nombre d’impressions sur Facebook, pour un nombre de clics, pour un nombre d’actions sur votre publication,…).

Si vous choisissez comme stratégie de payer selon le nombre de clics vers votre site internet, alors vous devrez :
• Calculer votre nombre de visiteurs mensuels grâce à cette stratégie en fonction de votre budget ;
• Estimer votre taux de conversion sur votre site et calculer ainsi votre coût d’acquisition client : si vous payez 0,20€ sur Facebook par clic et que votre taux de conversion est de 5%, alors votre coût d’acquisition client sera de 0,20 / 5% = 4€.

Procédez à la même démarche et au même calcul pour chacune de vos stratégies d’acquisition de clients (Adwords, SEO, affiches publicitaires,…). Cela vous donnera une idée du trafic de votre site et justifiera vos hypothèses financières.

Cette tribune vous est proposée par :
My Business Plan est un site internet et un cabinet qui aide les entrepreneurs à rédiger leur business plan et à lever des fonds. Ils proposent des outils pour entrepreneurs et aident les chefs d’entreprise à rédiger des business plan impactant et à modéliser de manière professionnelle leur prévisionnel financier.
Le site internet : www.my-business-plan.fr