Le Flat design est mort, vive le Material design

22

Il y a quelques mois, on vous présentait les principes du flat design aujourd’hui, c’est au tour du material design !

Présentation du material design

Le material design est un concept créé par Google et pour le moment destiné aux applications Android. Il a pour but de garantir la facilité d’utilisation des applications. Celles-ci seraient plus intuitives tout en mettant en évidence les capacités techniques. Par ailleurs, on peut se demander, si Google ne cherche pas à normaliser le flat design.

Sur quels principes s’appuie le material design ?

Le réalisme des ombres : chaque élément est comparable à une feuille superposée à la précédente. Les effets d’ombres ne sont donc pas laissés au hasard (ou au bon goût du designer) mais à des règles physiques strictes. Pour expliquer ce réalisme, Google fait une métaphore avec le papier et l’encre.

Material-Shadow

Accent mis sur les actions de l’utilisateur : simple, intuitif et épuré, le design doit mettre en évidence les actions possibles. L’importance du choix des couleurs, de l’agencement de l’espace et la cohérence de l’échelle créent une hiérarchie et un sens. Le respect de ces règles garanti une interface intuitive ainsi il devient évident qu’un simple rond rouge est un bouton.

accent-button

Le mouvement moteur des actions : le mouvement part du point d’interaction sans rupture de la continuité de l’expérience utilisateur. De plus, le mouvement crée du dynamisme dans l’application et une certaine fluidité puisqu’il est régi par un tempo.

Pour faire simple, le material design s’appuie sur le réalisme et la physique.

En quoi le material design et le flat design sont différents et complémentaires ?

L’annonce de la mort du flat design était exagérée puisque le material design s’inspire du flat design mais ce différencie par de petits détails. Le material design répond à une action de l’utilisateur par un mouvement tandis que le flat design se contente d’être intuitif. Le material design est multi-dimensionnel : il repose sur un axe Z . Enfin, le material design a pour objectif d’unir le monde réel et le monde digital.

Z-axe

Ainsi, le flat design s’inscrit plus comme une réaction au skeuomorphisme et une solution au responsive tandis que le material design est pensé de manière plus académique.

Quel design sur les applications Android à venir ?

Présenté en avril 2014, le material design reste pour le moment marginalisé. S’il a été introduit par Google sur ses applications lors du passage à Android Lolipop, le material design reste un design destiné aux applications mobiles et pour le moment aux applications de Google. Bien que Google ambitionne de l’étendre à l’ensemble des applications comme en témoigne son guide publié sur le site.

Finalement, le material design, ce n’est que du flat design régulé par Google !

En privilégiant la logique, dans quelle mesure Google ne veut-il pas tenter de forcer les développeurs (et par extension les designers) à appliquer les règles du material design pour toutes les applications ?

A propos de l'auteur

Étudiante en 4e année à l'EFAP après master d'histoire de la communication et des innovations à la Sorbonne, j'ai rédigé mon mémoire sur la vision du Web à la télévision. Ma sœur pense que je suis blogueuse mode ;-)

Envoyer à un ami