En publicité la mémorisation du produit ou du service est l’un des facteurs les plus importants. Il n’est donc pas question d’investir dans les médias si la publicité n’est pas mémorisée par le public.
C’est sur ce principe que la célèbre marque de rasoirs Gillette a élaboré une publicité pour promouvoir ses lames sur le marché suédois.

"The Best A Man Can Get"…

“The Best A Man Can Get”…

En collaboration avec l’agence Saatchi Stockholm, Gillette est parti de l’insight consommateur suivant : les hommes ont tendance à oublier rapidement…

Avant de concevoir son spot online pour promouvoir ses lames de rasoir, Gillette a soumis une enquête sur Facebook auprès de 200 hommes. L’objectif étant de relever les visuels affectant le plus la mémoire des hommes.

L'étude réalisée sur Facebook : Visuels et Mémorisation.

L’étude réalisée sur Facebook : Visuels et Mémorisation.

Etude Facebook Gillette : Mémorisation (2)

L’étude réalisée avec un cabinet spécialisé en a conclu que trois visuels affectent le plus les hommes : un astronaute, le football et les hamburgers. Avec ce résultat, on se rapproche très nettement du stéréotype masculin “bière, pizza et foot (ou porno)”…

Le petit "cocktail" pour booster la mémorisation masculine.

Le petit “cocktail” Gillette pour booster la mémorisation masculine.

Cette publicité diffusée uniquement sur le web mélange sérieux et humour via l’étude réalisée et les résultats de l’enquête qui prêtent à sourire.

Gillette : Manmory The Result

The “case study” de la campagne Gillette :