En 2021, le nombre d’introductions en bourse (IPO) a bondi. Au troisième trimestre de l’année, 1 635 entreprises s'étaient inscrites dans le monde, levant un total de 330,7 milliards de dollars. Parmi elles, plusieurs grandes sociétés comme Roblox, Duolingo, Rivian Automotive.

En Bourse, les professionnels du capital-risque investissent ponctuellement dans des IPO. C’est une opportunité pour tirer profit du fort potentiel de croissance des sociétés avant qu’elles ne soient intégrées sur des marchés. Investir dans des entreprises non cotées n’est pas réservé aux professionnels. En tant que particulier, il est aussi possible de participer au dernier tour de financement privé avant qu’elles ne soient introduites en Bourse. Pour cela, il existe des solutions de confiance qui permettent d’investir en toute simplicité.

C’est le cas de Freedom24, une plateforme de trading en ligne. Cette dernière a été créée par Freedom Finance, une entreprise de services financiers elle-même filiale de la société cotée en bourse Freedom Holding Corp (capitalisation de plus de 4 milliards de dollars).

Souscrire à une IPO de façon sécurisée

Freedom Finance est la seule société de courtage basée dans l’Union Européenne à être cotée au Nasdaq, l’important marché d’actions américains. Cet atout lui permet de rendre accessible l’investissement dans des IPO de grandes sociétés américaines et européennes depuis la plateforme Freedom24.

Depuis un compte en ligne, il est possible d’accéder à plus de 1 000 000 d’instruments de négociation comme des actions, des ETF (Exchange Traded Fund ou fonds de placement), des obligations, des contrats à terme et des options sur les plus grandes bourses américaines, européennes et asiatiques.

Côté sécurité, Freedom Finance se veut rassurante à plus d’un titre. L’entreprise est réglementée par trois régulateurs majeurs : la Securities and Exchange Commission américaine (SEC), la Cyprus Securities and Exchange Commission (CySEC) et l’Autorité fédérale de supervision financière allemande (BaFin). Elle est également membre de l’Association for Financial Markets in Europe (AFME), qui est la voix des grands marchés européens.

En parallèle, elle opère conformément aux règles de MiFID II, une directive concernant les marchés financiers qui assurent un niveau élevé de protection des investisseurs.

Une plateforme d’investissement facile d’utilisation

La plateforme Freedom24 est conçue de telle sorte qu’elle puisse être utilisée par les néophytes de l’univers des investissements en bourse. Pour cela, seules quelques étapes sont nécessaires pour ouvrir un compte de trading. Dans un premier temps, il convient de remplir son profil économique, de choisir le plan tarifaire correspondant le mieux à ses investissements prévus et à ses objectifs puis de renseigner des données essentielles à toute création d’un compte classique. Il faudra ensuite confirmer son identité à l’aide de documents et de justificatifs puis signer le contrat électriquement. Le processus est rapide, il prend entre 2 et 15 minutes.

Une fois l’inscription réalisée, il est possible d’accéder facilement à des analyses et des ressources aidant à mieux comprendre par où commencer ses investissements. Les utilisateurs peuvent s’entraîner à trader sur la plateforme autant qu’ils le souhaitent grâce à des démonstrations. Il est également utile de visionner les webinars éducatifs organisés par l’équipe de Freedom Finance, et de consulter le blog InvestIdeas de l’entreprise, qui comprend des recommandations et des prévisions financières. Ces outils permettent de se préparer aux futurs investissements qui seront faits.

En cas de question, les nouveaux traders peuvent se tourner vers le service clientèle de Freedom24. Ce dernier est toujours prêt à répondre à leurs demandes de conseils.

Une fois prêt à faire sa première introduction en bourse, il faut s’assurer que son compte d’investissement est crédité d’au moins 2 000 dollars. Il suffit ensuite soumettre une demande de participation dans son espace membre à une des grandes IPO à venir, comme Starlink, Discord, Reddit, TikTok, Instacart, Stripe ou encore beaucoup d’autres qui sont prévues en 2022 ! Une demande d’achat de titres doit ensuite être réalisée à l’émetteur pour le montant souhaité.

S'ensuit une période d’interdiction de vente pendant 93 jours. Durant celle-ci, il est seulement possible de suivre la valeur actuelle de ses actions. Une fois l’introduction en bourse finalisée, l’utilisateur peut choisir de vendre ou de conserver ses actions dans un portefeuille d’investissement. Les souscripteurs peuvent stocker leurs bénéfices sur leur compte D d’épargne, qui offre une rentabilité fixe de 3 % par an.

Le nombre d'actions achetées par chaque client lors d'une IPO varie de l'offre et de la demande. L'allocation des actions de celle-ci, c’est-à-dire le montant des actions achetées lors de l'introduction en bourse divisé par le montant de l'ordre, est calculée individuellement en fonction de la note de chaque client. Cette dernière se base sur la liquidité du portefeuille, l'activité de trading et la régularité de la participation aux IPO d’un souscripteur.

Cette évaluation est calculée et mise à jour automatiquement. En ce sens, il est primordial de mettre en œuvre les mesures nécessaires pour augmenter sa note et ainsi obtenir une allocation plus importante d’actions lors des IPO à venir. Il est notamment recommandé de constituer un portefeuille diversifié de titres liquides avant chaque IPO.

En ce sens, Freedom24 permet de mieux comprendre le monde du trading grâce à ses différentes ressources et d’investir dans les meilleurs IPO simplement. Avant de se lancer, il convient de garder en tête que les investissements en actions et autres instruments peuvent entraîner une perte de capital.

découvrir Freedom24