Pour ses 10 ans, Riot Games, l’éditeur de League of Legends, a vu les choses en grand. Le but est clair, enrichir toujours plus l’univers étendu de son jeu phare. Une façon de fidéliser les joueurs et notamment les fans d’e-sport qui regardent majoritairement un seul jeu vidéo. L’anniversaire officiel, qui a eu lieu mi-octobre, a d’ores et déjà apporté son lot d’annonces.

Parmi elles une série animée sur l’univers, Arcane, se dévoile avec une bande-annonce et sera bientôt disponible. Côté gaming un jeu en 5v5 a été présenté. League of Legends : Wild Rift, son nom, sera disponible gratuitement sur console et même mobile courant 2020. LoL y a été repensé pour adapter le gameplay à ces nouvelles plateformes. Autre annonce, la création d’un jeu de cartes de stratégie, Legends of Runterra, également pour 2020, sur mobile et PC.

On aurait tendance à croire que les fans de la licence seraient rassasiés par tant de bonnes nouvelles, mais Riot n’a pas voulu s’arrêter là. Le 5 décembre Riot a révélé la création de Riot Forge, un label d’édition de jeux vidéo développé par des studios extérieurs au créateur de LoL.

Le but de ce label est d’accompagner, de superviser, la création de jeux vidéo complets entièrement conçus par des studios. Leanne Lombe, présidente de Riot Forge, a expliqué à The Verge rechercher “Des studios qui ont une identité unique, qu’il s’agisse d’un style artistique, d’une mécanique de jeu ou d’un design, ce qui fait que le studio se démarque et offre une façon unique de représenter League of Legends“.

La présidente du groupe explique vouloir profiter de l’expérience différente des studios pour étendre l’univers Lol, « Riot n’a pas une tonne d’expérience traditionnelle dans la réalisation de jeux complets, alors nous travaillons avec des studios qui ont cette expérience et ce style unique pour donner un nouveau look à League of Legends ».

Leanne Lombe laisse à penser que les joueurs vont devoir se montrer patients avant de découvrir des jeux supervisés par Riot Forge, « L’objectif de Riot est de créer des jeux de genre pour les joueurs qui dureront des décennies, ce qui prend du temps et pourrait ne pas se manifester dans un grand nombre de jeux ».

Pour le moment pas grand-chose n’a filtré en dehors de Riot Forge. Sur le site internet encore rudimentaire du label on peut lire, « Il est trop tôt pour annoncer nos supers partenaires, mais soyez assurés qu’ils sont déjà à pied d’œuvre pour créer des expériences incroyables pour nos joueurs. Si nous ne les avons pas annoncés publiquement, c’est en partie pour minimiser les distractions pour eux ».

Riot Forge semble vouloir préserver ses partenaires de la pression extérieure. Pourtant le journaliste canadien Geoff Keighley a affirmé sur Twitter qu’un premier jeu estampillé Forge devrait être présenté à l’occasion des Games Awards. Rendez-vous le 12 décembre pour confirmer cette information.