“Le Content Marketing est le dernier marketing qui nous reste.” La désormais célèbre citation de Seth Godin vient juste de fêter ses dix ans. Et quelle décennie !

La multiplication des écrans, la diversité des interfaces numériques et la croissance des contenus sur internet a été exponentielle. Sites internet, blogs, réseaux sociaux : nous sommes désormais soumis en moyenne à 3500 messages promotionnels par jour.

Face à cette réalité, une alternative s’offre aux marketeurs que nous sommes. Soit nous continuons à faire de la publicité comme avant, en essayant d’être celui qui criera le plus fort pour attirer l’attention de nos acheteurs, soit nous nous adaptons, en leur offrant ce qu’ils attendent : du contenu pertinent qui retiendra leur intérêt.

Comment mettre le contenu au service de votre stratégie de marque ? Les experts de YouLoveWords vous guident sur la voie du succès.

Racontez votre histoire

97% des entreprises européennes sont convaincues par la pertinence du Content Marketing. Selon une étude Limelight réalisée en 2013, 70% des annonceurs français le considèrent efficace pour travailler la culture de marque et renforcer la présence de cette dernière. Aux Etats-Unis, 68% des annonceurs utilisent des stratégies de contenu pour acquérir des clients, générer des leads et développer les ventes. (Source : Étude Hubspot x smartinsights, 2015)

Lorsqu’on interroge les professionnels du secteur, leur principal challenge est bien celui de déployer un storytelling engageant et attachant. Tout le processus se résume en une phrase : faites en sorte que votre audience se sente concernée par ce que vous avez à lui dire. Pour ce faire, écoutez vos consommateurs et adoptez une approche marketing qui les mette au cœur de votre univers de marque. En adoptant cette position consumer-centric, vous serez plus à même d’identifier leurs besoins et leurs aspirations.

La meilleure stratégie pour développer une communication cohérente sur l’ensemble des formats et des plateformes vise à créer un contenu intelligent. Il s’agit d’un contenu suffisamment riche et flexible pour que vous puissiez l’adapter sans trop d’efforts. En la matière, j’aime tout particulièrement la stratégie d’iStock by Getty Images, qui réutilise les articles de blogs les plus populaires pour en faire des livres blancs. Pour ce faire, il leur suffit d’intégrer le texte dans un pdf au graphisme soigné, et voilà !

Dialoguez avec vos audiences

Votre marché n’est pas une notion éthérée et informe : il s’agit de vraies personnes, avec des vraies vies et de vraies envies. Il peut donc être défini par un ensemble de caractéristiques psychosociales ou comportementales clairement définies. Prenez le temps de définir votre consommateur idéal : qui est-il ? Quelles sont ses habitudes de vie ? Que pense-t-il de vos produits ?

Pour qualifier le public d’une marque, Seth Godin utilise une métaphore que j’affectionne beaucoup : celle de la tribu. Cette image contient à elle seule l’importance de fédérer la communauté d’intérêt autour de valeurs communes, et donc d’échanger avec elle.

Une bonne stratégie de Content Marketing établit un dialogue entre la marque et ses consommateurs, de manière à bâtir confiance et réputation. Comme l’explique Audrey Brahim, Head of Corporate Brand Content chez Axa France : “Lorsque (nos lecteurs) partagent nos contenus, le taux d’impression de ceux-ci est multiplié par un quotient qui va de 5 à 10 ! En plus d’une visibilité amplifiée, ils apportent leur légitimité et leur crédibilité qui permettent de créer un lien de confiance plus naturel avec notre cœur de cible.

Améliorez-vous sans cesse

« Pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut changer souvent » : Winston Churchill n’avait probablement aucune intention de parler du Content Marketing lorsqu’il a prononcé cette phrase, mais le fait est qu’elle va comme un gant au sujet de ce livre blanc. Une bonne stratégie de contenu s’améliore dans le temps. Mais pour cela, il y a quelques règles à suivre.

Établissez les objectifs stratégiques globaux de votre marque. Les KPI, ou indicateurs-clés de performance, seront différents selon les buts poursuivis. Si vous souhaitez développer la notoriété de votre marque, vous serez attentif aux données de visites uniques sur votre site, de partages sur les réseaux sociaux ou encore de mentions sur l’ensemble des plateformes web. “Pour mesurer les performances du blog, explique Vanessa Nguyen, Responsable Marketing Digital de CMG Sports Club, nous utilisons des indicateurs de trafic et SEO. Nous effectuons une business review mensuelle : l’occasion de faire le point sur les KPIs des articles publiés.”

Ces données seront indispensables pour valider les contenus les plus efficaces qui seront itérés, pour abandonner les bonnes idées qui ne fonctionnent pas, pour faire évoluer votre stratégie en fonction des réactions de votre environnement. Inutile de vous noyer dans les indicateurs de performances : mieux vaut un outil de reporting simple et vraiment utile, qu’une usine à gaz de quarante KPIs qui vous demanderont un temps fou à rassembler puis à analyser.

En conclusion, inutile de préciser qu’une bonne stratégie de contenus doit être actualisée régulièrement. Assistants vocaux, réalité virtuelle, mobilité : les nouvelles technologies vont encore modifier la façon dont on consomme et on produit du contenu dans les années à venir. Pour rester pertinent, la meilleure solution est encore de rester à l’écoute de votre secteur et de vos compétiteurs. Vous deviendrez plus efficace dans vos communications, et vous pourrez baser votre croissance sur une production de valeur optimisée.

Retrouvez l’ensemble des conseils de YouLoveWords pour réussir votre stratégie de contenus dans le Livre Blanc du Content Marketing. De la rédaction de votre manifesto à la création d’un calendrier éditorial en passant par le choix des indicateurs de performance, vous découvrirez les étapes incontournables pour produire et diffuser un contenu inoubliable.