Une fanfiction étonnante d'Harry Potter écrite par une IA
DivertissementIntelligence Artificielle

Une fanfiction étonnante d’Harry Potter écrite par une IA

La compagnie AI Botnik Studio a utilisé un algorithme de prédiction de texte basée sur les sept romans fantastiques Harry Potter. Le programme a écrit de façon autonome un chapitre de trois pages qui s’intitule « Harry Potter et le portrait de ce qui ressemble à un grand tas de cendre ».

Les romans de J.K Rowling ont déjà inspiré plusieurs histoires complémentaires à la saga originale. Ces deux dernières années, les fanfictions « The Cursed Child » et « Un voyage à travers l’histoire de la magie » ont déjà fait le bonheur de ceux qui n’étaient pas rassasiés avec les sept romans. Ces fictions ne sont pas officielles, car elles ont été écrites pas les fans eux-mêmes en s’inspirant des histoires de J.K Rowling.

Le développeur Jamie Brew a mis au point un algorithme de prédiction de texte pour écrire un nouveau chapitre de l’histoire d’Harry Potter. Cet algorithme analyse l’histoire complète et s’en inspire pour proposer une suite cohérente. Le texte a été construit avec l’aide de plusieurs auteurs qui ont rédigé une histoire à partir des suggestions que propose le programme. Ce chapitre n’est donc pas un ensemble de mots autogénérés sans aucune structure comme il est habituel de le voir avec un programme de prédiction de texte.

L’histoire est plutôt inventive et parfois même loufoque. L’une des scènes du chapitre décrit Ron qui danse des claquettes avant de se transformer en une montagne d’araignée et manger les parents d’Hermione. Même si on commence à être habitué aux scénarios extravagants que proposent les fans d’Harry Potter, il faut dire que l’intelligence artificielle a mis la barre très haut. Ce procédé unique qui associe l’algorithme d’une machine et l’intelligence humaine nous offre un résultat intéressant qui semble plaire aux lecteurs.

Pour ceux qui souhaiteraient lire cette histoire étonnante, le chapitre est disponible sur le site de Botnik.

Source.

Send this to a friend