Selon une étude de la Coalition For Better Ads, les publicités en autoplay seraient parmi les plus frustrantes aux yeux des utilisateurs. Considéré comme trop intrusif ou gênant, l’autoplay, ou lecture automatique, reste une fonctionnalité controversée au-delà des publicités. Pour ce qui est de Google, le moteur de recherche semble tâtonner afin de trouver ce qui plait aux utilisateurs. D’une part, les vidéos en autoplay seraient testées dans les pages de résultats de recherche, tandis que de l’autre, Chrome travaillerait à une option visant à rendre possible le contrôle de l’autoplay.

L’option permettant à l’utilisateur d’empêcher la lecture automatique serait prévue pour janvier 2018. Dans un billet sur son blog, Chrome explique que « À partir de Chrome 64, la lecture automatique sera autorisée si le média ne joue pas le son ou si l’utilisateur a manifesté un intérêt pour le média. Cela autorisera la lecture automatique lorsque l’utilisateur l’accepte et l’empêchera quand il n’en veut pas. Ces changements unifieront également le comportement des postes de travail et du web mobile ». En n’activant pas l’autoplay en cas de son sur un média, Chrome montre ainsi se volonté de rendre la navigation plus agréable. Pour le moment, la fonctionnalité semble avoir été expérimentée le mois dernier, et fait maintenant partie des futures options disponibles. Actuellement, les utilisateurs de Chrome profitent de la version 61, alors que la 62 est déjà disponible en version beta. Google précise dans son billet que la version 63 devrait être utilisable dès octobre 2017.

Chrome précise aussi que si l’autoplay a des qualités permettant par exemple de consommer du contenu rapidement, la lecture automatique reste toute de même « l’une des préoccupations les plus fréquentes des utilisateurs ». L’avantage majeur de cette future mise à jour se situe dans le fait que le navigateur ait affirmé sa volonté de laisser la main à l’utilisateur.

Source : Venture Beat

A propos de l'auteur

Content Manager à Siècle Digital. J’aime écrire et surfer.

Laissez un commentaire

Send this to a friend